in , ,

Le Pôle Thermal d’Amnéville repris par Arenadour

La Cure Thermale Saint-Eloy à Amnéville-les-Thermes (Crédits photo : Joseph ADAMO pour le Groupe BLE Lorraine)

Le reprise du Pôle Thermal d’Amnéville par le groupe landais Arenadour a dernièrement été officialisée. L’ensemble des emplois est maintenu.

Quatre offres avaient été posées sur la table du Maire d’Amnéville-les-Thermes et de la Société Publique Locale (SPL) Destination Amnéville qui souhaitaient confier le Pôle Thermal lorrain, en difficulté du fait de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, à des spécialistes. De Valvital, France Thermes ou encore du groupe Docte Gestio, c’est donc Arenadour qui a remporté la mise. L’offre « la plus attractive » selon le Maire Eric Munier. Arenadour reprend en effet l’ensemble des activités et les 277 salariés du Pôle Thermal amnévillois, qui comprend la Cure Thermale Saint-Eloy, Thermapolis et Villa Pompeï, ainsi que le passif financier de l’association qui s’élève à 6,5 millions d’euros, à travers une nouvelle entité baptisée Société d’Exploitation Thermale d’Amnéville. Le groupe des Landes s’est également engagé à investir environ 950 000 euros par an, afin de maintenir et de développer le pôle. Cette reprise du Pôle Thermal permet d’éviter la liquidation judiciaire de la structure et le licenciement du personnel.

Créé en 1966 dans les Landes, Arenadour gère actuellement six autres établissements, dont les thermes de Dax, ainsi qu’un centre de remise en forme aquatique, un spa, sept hôtels, un camping et plusieurs résidences. Le groupe, dont le chiffre d’affaires se monte à trente millions d’euros par an, accueille chaque année près de 27 000 curistes au sein de ses établissements. A elle-seule, la Cure Thermale Saint-Eloy d’Amnéville en reçoit quant à elle 16 000 en temps normal.

A noter enfin que des travaux de traitement des eaux devraient prochainement être entrepris pour éviter le rejet des eaux thermales d’Amnéville dans le Bois de Coulange. D’un montant de deux millions d’euros, ceux-ci seront menés en collaboration avec l’Agence Régionale de Santé et l’Agence de l’Eau.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

verrière

L’Art Nouveau à travers l’Ecole de Nancy

digital

Création de la Metz Numeric School