in , ,

Les biscuits bavards de Marinette la Lorraine

Les biscuits bavards sont fabriqués en Lorraine (Crédits photo : Marinette)

Le bassin de Pompey, pôle industriel et de navigation fluviale, voit son paysage économique se moderniser encore davantage avec l’installation de l’entreprise Marinette. Spécialisée dans la conception de biscuits sablés au caractère « bavard », Marinette offre une gamme de produits à la conception strictement française avec pour particularité de faire office de messages personnalisables gravés sur leurs biscuits.

Cette idée, c’est avant tout l’histoire de deux amies d’enfance, Cyrielle Card et Maud Ouvrard. Les deux jeunes femmes ont forgé leurs talents d’entrepreneuses à l’ICN Business School. Elles décident de fortifier leur potentialité en partant un an pour New-York, dans le cadre de leur Master. Ce voyage professionnel leur a permis de considérer, avec des contacts locaux, l’ambiance tumultueuse qui règne chez les New-Yorkais. Notamment la prépondérance de la restauration rapide qui se concilie très bien avec le mode de vie des habitants. Cette expérience a fait émerger chez elles l’envie d’entrer dans le monde des métiers de bouche. Pour se conformer à leur projet, à la suite de l’obtention de leur Master, elles vont suivre un CAP pâtisserie-cuisine pendant un an à Metz, auprès de grands chefs.

En 2018, Marinette voit le jour et a pour ambition de s’inscrire dans une perspective écologique avec une fabrication saine sans aucun conservateur ou additif chimique. L’entreprise joue également la transparence vis-à-vis de la traçabilité du produit et vise surtout une production locale. La conception de biscuits diffuseurs de message permet à Cyrielle et à Maud de concilier leur goût pour la communication et une gourmandise affirmée. Des biscuits qui sont d’ailleurs en forme de cœur géométrique pour les rendre plus identifiables et véhiculer des valeurs d’affection. Ce petit plus, véritable avantage concurrentiel, leur a permis de tirer leur épingle du jeu. En plus de se projeter vers l’avenir en voulant diversifier leur production avec des gammes en épicerie fine et dans les cafés, elles entendent affirmer leurs biscuits bavards comme une nouvelle spécialité de Lorraine. La farine et le blé proviennent principalement du Moulin d’Heucheloup dans les Vosges, le beurre de l’Union Laitière de la Meuse (ULM) et le sucre de la raffinerie d’Erstein en Alsace. Quelques ingrédients proviennent également de Camargue et de Polynésie.

La dénomination Marinette provient du nom de la défunte mère de Cyrielle. Un hommage, mais aussi un outil marketing à la consonance française qui permet d’authentifier l’origine de l’entreprise. Aujourd’hui, Marinette voit ses ventes croître au-delà des frontières nationales, en trouvant d’autres clients dans les pays limitrophes. Les co-fondatrices aspirent bel et bien à ce que leur PME rayonne et promeuve le potentiel lorrain grâce à leur équipe commerciale et à leurs employés qui s’occupent de la communication et de la production. Elles ont aussi pu compter sur le soutien financier de la Région Lorraine, de la Communauté de Communes du Bassin de Pompey et de plateformes d’initiative locale. Labélisée « La Lorraine notre signature » et agréée par de nombreuses chartes qualité et provenance, l’entreprise Marinette est devenue un nouvel acteur phare dans le développement économique et commercial de la région. Belle image du potentiel d’innovation de la Lorraine, la société a su s’inscrire dans le panorama de l’industrie agro-alimentaire de Meurthe-et-Moselle.

Si en 2020, l’équipe de Marinette s’est déplacée sur différents points de vente pour promouvoir ses produits régionaux, l’année 2021 devrait voir l’arrivée de nouvelles recettes, de packagings 100 % écoresponsables et d’un nouveau lieu d’accueil à la fabrique. Que ce soit l’achat de biscuits personnalisables ou de coffrets message, les éléments graphiques de Marinette et la saveur authentique de ses produits sauront séduire le public lorrain ou tous ceux qui souhaitent offrir un cadeau du terroir. D’autant plus que la Saint-Valentin approche ! Rendez-vous donc sur www.marinette.eu !

Rédigé par Paul-Adrien KIEFFER-SOLIGNAC

Etudiant et passionné d’histoire et de culture lorraine pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nadolin

Nadolin le Naborien sur les vitrines de Saint-Avold

Xippe

Du châtiment de la Xippe sur le Champ-à-Seille à Metz