in ,

Préservation des tortues d’Europe au Parc animalier de Sainte-Croix

Sainte-Croix est le premier centre de naissance et d'élevage de Cistudes en Europe (Crédits photo : Parc animalier de Sainte-Croix)

Deux cents bébés Cistudes ont dernièrement été relâchées en Lorraine au Parc animalier de Sainte-Croix, dans le Pays de Sarrebourg, dans quatre bassins spécialement aménagés en vue de leur réintroduction plus tard dans leur milieu naturel.

Espèce européenne, la Cistude est la seule tortue en France à vivre dans l’eau. Elle joue d’ailleurs un rôle très important dans l’équilibre naturel des milieux aquatiques dans la mesure où elle mange les animaux malades et nettoie les charognes, contribuant ainsi à éviter la propagation des maladies. Mais la Cistude est menacée d’extinction en raison de la destruction de son habitat causé par l’aménagement urbain et l’invasion de la tortue de Floride, redoutable espèce invasive.

Tortue Sainte-Croix
Deux cents premières petites Cistudes ont été relâchées à Sainte-Croix (Crédits photo : Parc animalier de Sainte-Croix)

Très engagé dans différents programmes de préservation des espèces animales menacées, le Parc animalier de Sainte-Croix a aménagé cette année un nouvel espace de 1 500 mètres carrés pour les tortues. Un centre d’élevage de Cistudes y a vu le jour pour accueillir œufs et bébés. Quatre bassins ont également été creusés à proximité. Ils ont été équipés de volières pour protéger les jeunes tortues européennes de leurs prédateurs venus du ciel, comme par exemple les hérons ou les corneilles. C’est dans ce cadre que 200 premières petites Cistudes ont été relâchées. L’idée est qu’elles puissent grandir et se développer avant d’être réintroduites en milieu sauvage pour contribuer à la préservation de l’espèce. Grâce à ces équipements, le Parc animalier de Sainte-Croix constitue désormais le plus important centre de naissance, d’élevage et de réintroduction de Cistudes en Europe.

Parc animalier de Sainte-Croix tortues
Une nouvelle zone a été spécialement aménagée pour accueillir les tortues (Crédits photo : Parc animalier de Sainte-Croix)

Non loin de là, dans une autre partie de cette zone consacrée aux tortues, un nouveau bassin de récupération et de présentation a par ailleurs été aménagé pour les 400 tortues de Floride du Parc. Ce dernier les recueille depuis 2005 pour éviter qu’elles ne détruisent des écosystèmes aquatiques sauvages. Il faut dire que des tortues de Floride ont beaucoup été achetées comme animal d’agrément pendant des décennies dans le monde entier, avant d’être relâchées dans la nature par de nombreux propriétaires qui voulaient s’en débarrasser. Or cette espace exotique invasive qui peut vivre jusqu’à 80 ans est très agressive et carnivore. Plus grosse que la Cistude, elle cause des dégâts importants aux écosystèmes locaux. C’est la raison pour laquelle le Parc animalier de Sainte-Croix préfère les recueillir plutôt que de les laisser dans la nature.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

2 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menhir de Milly-sur-Bradon

Pierres et menhirs de Lorraine

Hanviller

Parenthèses anabaptistes au Haras de Sarralbe