in ,

La Roche des Fées de Turquestein

La Roche des Fées de Turquestein (Crédits photo : Jean-Michael CHOSEROT pour le Groupe BLE Lorraine)

Dans les Moyennes-Vosges gréseuses de Lorraine se trouve un sommet couronné d’une bien curieuse roche appelée « Roche des Fées ».

La roche en question repose sur plusieurs piliers formant des arches comme une mini cathédrale. Il semblerait d’ailleurs que nous ayons ici affaire à un ancien lieu de culte païen car en dehors de sa conception naturelle rappelant celle d’un petit temple, plusieurs attributs du site appellent à un caractère divin en commençant par le toponyme lui-même.

Le mot « fée » vient du latin « fata », terme utilisé par les populations gallo-romaines pour désigner les divinités. Les fées étaient en effet des déesses secondaires douées de pouvoir et à qui les populations locales vouaient un véritable culte. Non loin de la roche, des traces d’occupations celtiques et gallo-romaines ont été découvertes. A cela s’ajoute les énergies telluriques, « Onde de Vie +24 au Géodynamètre » selon le Club Vosgien. L’endroit est idéal pour se ressourcer.

De plus, la roche se situe à proximité de deux sources. Ce type de milieux était considéré comme sacré et était bien souvent en étroite liaison avec les lieux de cultes anciens.

Et pour finir, la Roche des Fées semble s’inscrire dans un contexte plus large, puisque non loin d’elle se situe une autre roche appelée « Porte de Thor ».

Rédigé par Jean-Michaël CHOSEROT

Educateur à l’environnement du Pays de Lorraine, Président de l'association naturaliste et historienne Berian, membre de la Société Philomatique Vosgienne et guide du Camp celtique de la Bure pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cathédrale

Anges et démons à la cathédrale de Metz

Roussy-le-Bourg

Frontière linguistique en Lorraine