in

Sauvegarde de la Maison Leo au Val-de-Guéblange

La Maison Leo avant sa mise hors d'eau à Audviller (Crédits photo : Mairie du Val-de-Guéblange)

Après un impressionnant travail de débroussaillage et de nettoiement du site, la charpente et la toiture de la Maison Leo, située à Audviller, hameau du Val-de-Guéblange, près de Sarralbe, ont été restaurées. L’édifice est désormais hors d’eau.

Dernier témoin d’une architecture à pans de bois du XVIIIème siècle, la Maison Leo se dresse discrètement face à l’Albe, non loin de la forêt. Cette belle maison de maître, qui fut sans doute la résidence du propriétaire de la teinturerie construite en contrebas de la rivière, a été édifiée en 1738. Dix générations s’y sont succédées, dont le fameux Leo Closset. C’est en effet là que cet ancien agent secret des Forces Françaises Libres (FFL) a vécu et a grandi, avant de tomber en 1948 en Indochine alors qu’il n’avait pas encore atteint ses 32 ans.

Composée de trois travées et de dix pièces d’habitation, ainsi que d’une cuisine, la Maison Leo a conservé l’intégralité de son plan d’origine. On peut encore y observer les traces d’occupation laissées par les différentes générations qui l’ont habitée pendant près de trois siècles. La demeure est écologique en tout point de vue. Le torchis utilisé a en effet été réalisé à base de terre locale et de paille provenant de l’exploitation agricole toute proche, tandis que le bois a été coupé dans la forêt.

Près de 93 000 euros ont été investis pour préserver ce magnifique trésor du patrimoine mosellan. La mairie du Val-de-Guéblange entend que la Maison Leo reste dans son jus pour en faire un lieu d’exposition de caractère et un espace de convivialité. Les anciens outils agricoles qui y ont été retrouvés pourraient y être présentés au public.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

Un Commentaire

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cordonnier

Le diable et le savetier

Hussards

Stanislas et les Hussards de Bercheny