in ,

Des madeleines de Stenay

Il n’y a pas qu’à Commercy et à Liverdun que l’on produit des Madeleines de Lorraine. Il y a aussi Stenay. Moins connues que leurs illustres cousines, les madeleines de Stenay, autrement dénommées « Délicieuses », ont aussi leurs partisans. Une histoire qui s’écrit depuis le début du XXème siècle.

On raconte que les madeleines de Stenay auraient été créées pour célébrer Madeleine, la fameuse servante du Château de Commercy qui inventa pour la première fois cette spécialité pour ravir les papilles de Stanislas, Duc de Lorraine. Celle-ci serait, selon les dires, originaire de Stenay, dans le Nord meusien.

Aujourd’hui encore les madeleines de Stenay sont confectionnées de manière traditionnelle et naturelle, c’est-à-dire sans produit chimique. Le secret de leur recette, de type biscuit, est soigneusement gardé. Autrefois, on les faisait cuire dans des coquilles Saint-Jacques. Elles ont en d’ailleurs conservé leur forme. Contrairement à celles de Commercy et de Liverdun, les madeleines de Stenay sont plutôt grandes, elles mesurent en effet neuf centimètre de long, ne sont pas trop bossues, mais denses et croustillantes à la surface. Après leur fabrication, qui demande une heure de temps, elles sont emballées en sachet individuel. L’idée est de pourvoir les réchauffer au four avant de les déguster. Rangées par douze dans une boite cartonnée qui reprend l’image de l’ancien moulin situé en bord de Meuse, elles se conservent un mois. Elles font la fierté de la ville au même titre que les biscuits Cochon et les Crottes de Satan.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

3 points
Upvote Downvote

Un Commentaire

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CA Boulay

Le club de football de Boulay-Moselle fête ses cent ans

Maison France Services

Une Maison France Services bientôt à Boulay