in

Du château d’eau du Paradis à Batilly

La station de production d'eau potable et château d'eau du Paradis à Batilly (Crédits photo : Google Street View)

Situé sur les collines de Batilly, le château d’eau du Paradis alimente 26 500 personnes issues de vingt communes différentes du secteur Nord du Soiron.

Les pompes de sa station de production tournent 24 heures sur 24 dans les entrailles de la terre. Leur vacarme résonne jusque dans la colonne de 26 mètres du château d’eau pour envoyer près de 5 000 mètres cubes de fluide chaque jour dans les canalisations. Tout en haut de la structure, après avoir gravi les 162 marches de l’escalier en colimaçon, le grand bassin de mille mètres cubes se remplit en continue. L’eau traitée par la station de production de Batilly n’est pas puisée dans une source. Elle provient des mines. Ce système date de 1956. Il s’agissait à l’époque d’éviter l’inondation des galeries. Environ 10 % des eaux d’exhaure étaient alors consommées comme eau potable. La donne a changé depuis puisque les mines ont été définitivement ennoyées en 1995, créant ainsi un immense réservoir souterrain.

La station de pompage est située à deux cents mètres du château d’eau, à 210 mètres de profondeur dans les anciennes galeries de mines. C’est là, tout au fond du puits n°5 de la Mine du Paradis, que deux pompes font remontée tous les ans 1,8 million de mètres cubes d’eau. Avant de pouvoir être consommée par les habitants des environs, l’eau passe par plusieurs filtres à sable pour lui retirer le fer et le manganèse et par un dernier nano filtre à sulfates.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

2 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eglise Vertuzey

Restauration de l’église fortifiée Saint-Gorgon à Vertuzey

Nouveau Port Metz

Le Grand Port lorrain lancé d’ici la fin de l’année