in ,

Implantation d’une usine Knauf Insulation à Illange

La nouvelle usine Knauf Insulation à Illange (Crédits photo : Knauf Insulation)

La nouvelle usine de production de laine de roche, la 37ème du genre dans le monde, de Knauf Insulation a dernièrement été inaugurée sur la mégazone départementale d’Illange, près de Diddenuewen (Thionville), après plusieurs mois de travaux, de batailles juridiques, dont certaines sont toujours en cours, et de mobilisation des défenseurs de l’environnement qui craignent une détérioration de la qualité de l’air dans le secteur.

Un comité d’accueil constitué d’une trentaine de gendarmes, d’un escadron de la sécurité routière et d’un drone de surveillance attendait de pied ferme les opposants du Collectif Stop Knauf Illange, venu une nouvelle fois manifester aux abords du site en ce jour de fête pour les « responsables » politiques et économiques. Exit les illusions et les chinoiseries du méga centre d’affaires et d’exposition TerraLorraine, place désormais à l’implantation, bien réelle celle-ci, du géant allemand des matériaux et des systèmes de construction. Créé en 1932 à Perl, en Sarre, Knauf compte aujourd’hui 220 usines à travers 80 pays du monde et emploie plus de 28 000 personnes. Sa branche Knauf Insulation, spécialisée dans la fabrication de produits et de systèmes d’isolation, entend faire de sa nouvelle usine de laine de roche lorraine un site de référence dans la protection de l’environnement. Cela passera par plusieurs actions, comme par exemple la transformation en prairie de la moitié du site d’Illange en association avec différents acteurs de la préservation de la biodiversité, la végétalisation de 3 500 mètres carrés de toitures de l’usine ou encore l’installation de 3 000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques.

L’usine d’Illange pourra produire jusqu’à 110 000 tonnes de laine de roche par an, dont la moitié est destinée au marché français. Knauf assure de même que le produit sera livré par voie fluviale et que les résidus de laine de roche, un matériau entièrement recyclable, seront réutilisés dans la production pour limiter les déchets. Cette implantation a déjà permis de créer 85 emplois en CDI. Ce chiffre devrait monter à 123 à terme.

A noter enfin que le groupe Knauf est également propriétaire des carrières d’anhydrite de Koenigsmacker, non loin de là.

Rédigé par Rédaction BLE Lorraine

La Rédaction du Groupe BLE Lorraine, premier média et think tank indépendant de Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Un Commentaire

Répondre
  1. L’implantation de Knauf Insulation sur la mégazone d’Illange a représenté un investissement de 110 millions d’euros. Le géant allemand de l’isolation a ainsi choisi ce site en bordure de l’A31, au Sud de Thionville (Diddenuewen en Lothringer Platt), pour créer une usine de production de laine de roche. Avec sa cheminée de soixante mètres de haut, celle-ci a une capacité de production de 110 000 tonnes par an. Elle fournit différents domaines de la construction comme les façades sous enduit, les bardages ventilés, les toitures plates ou encore les panneaux sandwichs métalliques. Ses produits sont avant tout destinés aux marchés français et allemand, mais aussi à ceux du Benelux, de l’Espagne et de l’Italie. Le site doit employer à terme 123 personnes et engendrer trois à quatre fois plus d’emplois indirects et induits dans l’économie locale. Rappelons que le Groupe Knauf appartient toujours intégralement à sa famille fondatrice. En Lorraine, il exploite également depuis 1970 une mine d’anhydrite située à Kœnigsmacker. Il présente un chiffre d’affaires annuel de près de sept milliards d’euros et emploie plus de 27 000 personnes dans 220 usines réparties dans plus de 80 pays à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sophora château Mesny

Sophora remarquable à Vic-sur-Seille

eglise Plombiere

Rénovation de la toiture de l’église Saint-Amé de Plombières-les-Bains