Depuis l’entrée en vigueur de la procédure sur la Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC), un recours devant le Conseil Constitutionnel est désormais possible contre n’importe quelle disposition du Droit Local.

Deux sujets d’actualité récents sont à signaler :

– le Conseil Constitutionnel dans sa décision SOMODIA de 2011 a enfermé le Droit Local dans des limites d’évolution très strictes : le législateur ou le gouvernement ne peut intervenir que dans le sens de sa suppression, du maintien en l’état ou de l’aménagement mais sans accroissement de l’écart avec le droit général. D’où l’idée de parlementaires alsaciens d’inscrire dans la Constitution un amendement s’imposant au Conseil Constitutionnel et reconnaissant l’existence d’intérêts propres qui justifient le développement d’un droit particulier à l’Alsace et à la Moselle.

– la décision du Conseil Constitutionnel de 2012 avait laissé ouverte la question de l’applicabilité des dispositions du Droit Local d’Alsace et de Moselle rédigées originellement en allemand. La réponse du Ministère de la Justice à la question du sénateur mosellan Jean-Louis Masson dans le Journal Officiel du Sénat du 20 décembre 2018, et le jugement du Tribunal Administratif de Strasbourg du 15 mars 2018 apportent des précisions importantes : les textes de Droit Local non traduits officiellement en français restent pleinement applicables, dès lors qu’il existe des traductions aisément accessibles et non contestées.

Retrouvez d’autres articles sur le Droit Local en Moselle sur BLE Fondation.

S'identifier

Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte? Enregistrez-vous

Mot de passe oublié ?

Entrez vos données de compte et nous vous enverrons un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

S'identifier

Privacy Policy

Pour utiliser le login social, vous devez accepter le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.

Avant de partir . . .

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité lorraine directement dans votre boîte mail !

Ne vous inquiétez pas, nous ne spammons pas !

Close
Close