in

Une dixième édition d’exception de Bouq’In à Boulay

Depuis 2010, « Bouq’In », le salon du livre de Boulay, réunit au centre-ville une centaine d’écrivains nationaux et régionaux. Pierre Théobald est le parrain de cette dixième édition sur le thème « Nature et Littérature » qui se déroule du 29 au 30 juin avec comme invité d’honneur le comédien thionvillois, Francis Renaud. Animations, tables rondes, spectacles et concerts ne manqueront pas, tout comme un premier marché du terroir pour cet événement littéraire annuel désormais très prisé.

Parmi les 110 auteurs présents, dont une soixantaine de primo-participants, le parrain 2019 est un cas particulier. A la différence de ses neuf prédécesseurs, il est novice dans la fiction et dit ne pas être un auteur chevronné : journaliste sportif pendant vingt ans, Pierre Théobald, 43 ans, vient de publier son premier livre de fiction, Boys, chez JC Lattès. « Au-delà de la joie immense d’être publié, quand vous arrivez dans la fiction alors que vous n’avez jamais écrit, se pose la question de la légitimité, un sentiment d’imposture. Deux éditeurs souhaitaient me publier, c’est quand même une reconnaissance. Je ne suis pas totalement un guignol », essaie de se justifier Pierre, heureux et surpris de parrainer le dixième salon de Boulay. Suite à la sortie de Boys, début avril, les retours sont plutôt positifs grâce au bouche à oreilles. A mi-chemin entre roman et recueil de nouvelles, il s’agit d’une suite d’histoires autour de Samuel, un personnage récurrent. Après vingt ans, huit heures par jour, six jours sur sept, écriture journalistique et travail de terrain ne sont plus que son quotidien. Il a eu la chance de réaliser un rêve de gosse et a décidé de tourner la page. « Je suis désormais plus préoccupé par la fiction que par le réel. C’est récent. A partir de 2015, je me suis mis à écrire des histoires. Je travaille sur l’intime, des histoires d’une grande banalité mais aussi universelles. Après un premier jet facile, le travail de réécriture est difficile, laborieux et patient. », explique ce natif de Thionville qui, avant ce premier roman, avait publié deux ouvrages documentaires sur le football.

Auteurs en herbe

25 auteurs jeunesse seront présents à « Bouq’In », parmi lesquels huit « pensionnaires » de la maison d’édition « Le Crayon à roulettes » de Vigy, dont la créatrice est Claire Pelosato. Pour marquer les dix ans du salon, des classes ont travaillé sur deux projets avec cette dernière : « Auteurs en herbe » qui transforme les élèves en écrivains et illustrateurs avec la création d’un album réalisé par trois classes de CP/CE1 et un comité de jeunes lecteurs de CM2. Ces derniers ont eu un double coup de cœur pour Sans les yeux de Marie Nollet et Les clés en poche de Cathie Ollier. Quant à l’album Les aventures de Gaspard, Ricoco et Pile Poil, publié dans la collection « Piou-Piou », il met en valeur le travail des enfants suite à des rencontres avec Marie Muller, auteur et des illustrateurs. Toutes leurs illustrations sont récupérées, mises en valeur et les enfants suivent l’opération jusqu’au bout. Ces deux expériences sont un moyen de leur donner le goût de la lecture. Claire Pelosato en a fait son cheval de bataille. Illustratrice depuis plus de vingt ans, ne voulant pas travailler recluse dans son atelier, elle a eu envie d’émulation et d’échanges, de projets communs. L’idée d’être proche du terrain et de travailler en collaboration avec des classes lui tenait à cœur. D’où la création en 2012 de sa maison d’édition pour les moins de douze ans. Elle teste tous les livres auprès de classes partenaires et propose aux scolaires et aux collectivités de créer et de publier leur propre album.

Le « Prix Jeunesse », dixième du nom

257 élèves de treize classes de la Communauté de Communes de la Houve et du Pays boulageois avaient quatre livres à lire tout au long de l’année et chacun a voté pour décerner ce Prix Jeunesse 2019 du Salon Bouq’In de Boulay. Avec 97 voix, L’extraordinaire voyage d’Ulysse a remporté la palme. L’histoire d’Ulysse est connue : après avoir remporté la Guerre de Troie, il veut rentrer à Ithaque mais la colère des dieux s’abat sur lui. Son auteur, Hélène Kerillis, a déjà publié une quarantaine de romans, albums et livres d’art pour la jeunesse.

Programme sur : www.paysboulageois.fr/tourisme-loisirs/boulay-bouqin/salon-du-livre

Rédigé par Jean-Marie MATHE

Passionné de médias et correspondant local en Pays Boulageois pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

2 Commentaires

Répondre
  1. Merci pour ce bel article. 🙂
    Une petite erreur : les rencontres des enfants auteurs en herbe se sont faites avec Marie ZIMMER et non pas Marie Muller.
    Belle journée à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Collection Daum Nancy

Don de trois vases Daum au Musée des Beaux-arts de Nancy

Francis Renaud

Francis Renaud invité d’honneur du Salon Bouq’In de Boulay