in

Un escape game pour percer les mystères des Francs Limiers à Semécourt

Un nouvel escape game ouvre ce mercredi 20 février dans la région messine à Semécourt. Imaginé par deux jeunes Lorrains passionnés par leur région, les énigmes et l’histoire, il propose notamment aux curieux de plonger, entre amis ou en famille, dans l’univers d’une société savante secrète locale, les Francs Limiers. Rencontre avec Ugo Schimizzi et Marine Pellarin qui nous font découvrir l’aboutissement de leur projet en avant-première.

BLE Lorraine : Pourquoi et comment avez-vous eu l’idée de faire un escape game ?

Ugo Schimizzi : « Après plusieurs années à Paris, nous avons voulu créer un projet à Metz et en Lorraine, des lieux qui importent pour nous. En s’interrogeant sur nos centres d’intérêt et nos savoirs-faires, nous nous sommes aperçus que la question du jeu revenait souvent dans nos motivations et l’idée de pouvoir créer, imaginer et bricoler nous plaisait particulièrement. Après avoir joué dans un certain nombre de salles dans le Grand Est ou plus loin en France, l’escape game s’est vite imposé à nous. Le choix de Metz, et Semécourt en particulier, est venu après une étude plus poussée de l’offre déjà en place en Moselle. Les scenarii, eux, se sont créés à la fois autour de nos passions mais également en tenant compte des salles déjà existantes sur cet axe Metz-Thionville-Luxembourg. »

BLE Lorraine : Qui sont les Francs Limiers ?

US : « Les Francs Limiers représentent une société savante créée par Pierre-Louis de Jaumont à Metz vers 1750. Elle visait alors le partage des connaissances et avait notamment pour but de développer les lettres et la science, mais aussi veiller à la gastronomie et résoudre tout mystère, de la plus petite enquête aux savoirs complexes de l’univers.

Tombée en désuétude quelques temps plus tard, méconnue par rapport notamment à l’Académie de Metz, les Francs Limiers deviennent, par la force des choses, une société secrète. Au début des années 2000, à force de voir partir ses membres en mission sans forcément revenir, les Francs Limiers décident à nouveau de s’ouvrir au monde et de recruter de nouveaux apprentis. C’est ainsi que les Francs Limiers deviennent une société un peu secrète et ouvrent un escape game à Metz Semécourt. Le but : faire connaître leurs activités et découvrir des personnes dignes de les rejoindre ! »

BLE Lorraine : Sur quels univers reposera votre escape game ? Y aura-t-il un renouvellement avec d’autres thèmes par la suite ?

US : Les Francs Limiers, passionnés de musique, ont décidé d’ouvrir leur première salle en février 2019 sur le thème de la musique rock. Cette thématique est d’ailleurs unique en France, aucun autre escape game n’ayant mis en scène cet univers. Aucune connaissance n’est requise pour y jouer, il suffit de vouloir devenir une rockstar le temps d’une heure dans notre « rockstar tour » !

Une seconde salle, appelée « l’intronisation », mettra au défi les joueurs : sont-ils dignes de devenir des Francs Limiers ? Ce scénario est un rite de passage marqué d’énigmes que seuls les esprits les plus aiguisés sauront résoudre ! La salle s’inspirera de l’histoire de la Lorraine et plus généralement de l’histoire de France, de manière ludique et, là encore, sans avoir besoin de développer des connaissances préalables. L’idée est avant tout de passer un bon moment, pas de réviser ses cours du lycée !

Un troisième univers sera par la suite disponible … nous lèverons le mystère sur la thématique prochainement ! Des renouvellements de salle interviendront au fil du temps, selon la fréquentation de chaque escape room. »

BLE Lorraine : D’où vous vient cette passion pour l’histoire, les énigmes, les sociétés savantes et secrètes ?

Marine Pellarin : « Créer un escape game proche de Metz, sans se soucier du cadre historique, eu été pour nous une erreur. C’est d’ailleurs la ville de Metz qui a pu nourrir notre passion pour l’histoire, ses deux mille ans d’existence étant visibles à chaque coin de rue.

De plus, de nombreux sujets liés à l’histoire peuvent être abordés dans une escape room et les mystères et enquêtes non résolues foisonnent au fil des siècles, qu’il s’agisse de moments clés comme de petites histoires tombées dans l’oubli.

L’aspect société savante nous convient bien dans le sens où elle nous permet de développer un univers complet, toujours en lien avec nos préoccupations. Résoudre des mystères et étendre la recherche n’était-il finalement pas le but premier de pareilles sociétés ? »

BLE Lorraine : Pourquoi avoir choisi d’implanter votre escape game à Semécourt ?

US : « Nous avons choisi d’installer les Francs Limiers à Semécourt, afin de profiter d’une zone proche de Metz encore dépourvue d’escape game. La Zone d’Augny a vite été écartée, celle-ci abritant déjà deux enseignes. Un troisième escape game en plein centre de Metz était également un choix risqué. Ouvrir à Semécourt nous permet de bénéficier d’une bonne situation géographique, entre l’A4 et l’A31, en se rapprochant de Thionville, sans s’éloigner de Metz. De plus, la zone est pourvue de nombreux restaurants et boutiques, permettant de prévoir une après-midi ou une soirée autour d’une session d’escape game ! »

BLE Lorraine : Comment et avec qui avez-vous mené ce projet ?

MP : « Nous sommes deux à l’initiative de ce projet, mais en vérité, nous nous sommes énormément appuyés sur notre famille et nos amis, que ce soit pour l’aménagement du bâtiment, les décors, nous vous réservons d’ailleurs une petite surprise à ce sujet pour la troisième room, ou encore les tests des salles. Nous avons également énormément travaillé en lien avec le Thilab, le fablab de Thionville. Les enseignes de Metz, Thionville et Longeville-lès-Saint-Avold que nous avons pu rencontrer nous ont également accueilli chaleureusement et aidé à différents niveaux. Nous avons d’ailleurs hâte de pouvoir les faire jouer dans nos salles. »

Rédigé par Rédaction BLE Lorraine

La Rédaction du Groupe BLE Lorraine, premier média et think tank indépendant de Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

2 Commentaires

Répondre
  1. Guild of Gamers Experience a dernièrement ouvert une troisième salle d’escape game à l’intérieur du centre commercial Super Green de Terville, près de Diddenuewen (Thionville). Baptisée « Possédé », celle-ci propose de résoudre des énigmes en groupe dans une atmosphère de manoir hanté et de phénomènes paranormaux. Rappelons que le complexe de loisirs de 300 mètres carrés proposait déjà un bar à jeux et deux salles d’escape game qui plongent les visiteurs dans un décor de mine de fer de Lorraine et d’ancien hôpital psychiatrique.

  2. Ouverte depuis fin février 2019 par deux passionnés sur la zone commerciale de Semécourt, au Nord de Metz, l’enseigne indépendante d’escape game baptisée « Les Francs Limiers » a dernièrement lancé une nouvelle salle de jeu qui rend hommage à la Lorraine.

    L’espace, déjà connu avec le « Rockstar Tour » pour avoir aménagé le premier escape game de France consacré à la thématique rock, propose désormais une seconde salle intitulée « L’intronisation ». Les joueurs qui y participent sont accueillis comme des prétendants au prestigieux titre de Franc Limier. Ils doivent ensuite se confronter aux énigmes et aux mystères de cette société un peu secrète pour réussir leur rite d’intronisation et en faire partie. Combien auront donc le droit de porter la cape des Francs Limiers, synonyme d’un test réussi ? Ici, c’est l’histoire et le patrimoine de la Lorraine qui est à l’honneur. Bien qu’aucune connaissance ne soit nécessaire pour réussir la salle, les joueurs peuvent y apercevoir de nombreux clins d’œil aux couleurs de la Lorraine, à ses symboles, à ses artistes et même à son phrasé et à son accent inimitable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saint-Valentin en Lorraine

Difficile entrée en matière pour le GBL FC à Etzling