in

Redécouverte d’une muraille autour du Rocher de Dabo

Grâce à de précieux travaux de défrichage, les membres de l’Association de Sauvegarde du Rocher de Dabo ont permis de remettre à jour un bout de muraille de la basse-cour de l’ancien Château de Dabo. La vue sur le village et le paysage alentour est à présent à nouveau dégagée.

Longue de six mètres, cette portion de fortification était cachée sous un important feuillage d’arbustes et de broussailles qui montaient parfois jusqu’à quatre mètres de haut. Construite à partir de pierres à bosse au cours de la première moitié du XIIIème siècle, elle constitue un témoignage exceptionnel du passé. Ces pierres servaient à faire rebondir les projectiles des assaillants. Certaines d’entre elles arborent encore des éléments remarquables, à l’image de marques de tâcherons. Ces empreintes permettaient autrefois d’identifier les productions des différents tailleurs de pierre qui étaient à l’époque payés à la tâche. A noter qu’au Moyen-âge, la muraille de la basse-cour du Château de Dabo encerclait les trois quarts du Rocher.

Créée en février dernier, l’Association de Sauvegarde du Rocher de Dabo s’attèle à redonner au Rocher son lustre d’antan, afin qu’il redevienne un des phares de la Lorraine par-delà les Vosges mosellanes. Cela passe notamment par l’entretien paysager du site et le débroussaille de la végétation invasive. D’autres éléments de fortifications pourraient ainsi à nouveau être dégagés autour du Rocher au fur et à mesure de l’avancée des travaux, comme le laissent suggérer d’anciennes cartes postales.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GBL FC : la défense ne suffit pas !

Un GBL FC qui joue avec le cœur à Dun-sur-Meuse