Oui, la Lorraine est formidable et on a parfois tendance à l’oublier. On a tendance à la caricaturer, la railler, la déprécier, en oubliant ses merveilles et ses joyaux. Je m’attarderai ici plutôt sur ses joyaux culturels et touristiques, mais l’exercice mériterait d’être dupliqué dans bien des domaines.

Sans doute en connaissez-vous déjà la plupart, ou certains. Laissez-vous surprendre à nouveau, allez là où vous n’avez jamais été, suivez votre instinct, découvrez et prenez le temps, la Lorraine est belle (surtout en été) !

Je vais commencer par la musique car outre une passion dévorante, c’est aussi un domaine où j’ai pu porter mes connaissances au travers d’un magazine, Karma, que j’avais co-fondé avec Guillaume Hann en 2012. La musique donc, qui a vu naître et passer en Lorraine bon nombres d’artistes. La région possède également un fort tissu institutionnel et associatif, sans parler des tourneurs et des salles privées qui font le bonheur de beaucoup de personnes. L’offre en termes de salles est relativement pléthorique, avec différents lieux pour les musiques actuelles, des opéras, des théâtres mais également des centres culturels et associatifs qui accueillent des artistes en devenir ou des groupes confirmés. Les Trinitaires, l’Autre Canal, le Galaxie, la Souris Verte, le 112, la Passerelle, le Carreau, le mythique Chez Paulette, l’Arsenal, la Salle Poirel, le Gueulard +, l’Amphy, le CAC, la Salle W, la Halle Verrière, la BAM … La liste pourrait encore être bien longue.

L’été approche, c’est donc l’occasion de repartir sur la route des festivals. Un des portes étendards de la Lorraine a déjà donné le coup d’envoi à Toul, le Jardin du Michel ayant délaissé ses champs pour la ville depuis cette année. On pourra une nouvelle fois aussi compter sur la Remorque du Pat’, sur Là-haut sur la Colline de Sion, sur Rock les Bains à Plombières, ou encore sur Constellations à Metz, Musiques et Terrasses à Verdun, Jazzpote à Manom, l’East Summer Fest, les concerts organisés par Boumchaka, Watts a Bar à Bar-le-Duc et, pour clôturer un été éternel … le Nancy Jazz Pulsations en octobre prochain. On déplorera néanmoins la disparition de Vache de Blues, mais force est de constater que d’année en année, de nouvelles initiatives voient le jour et drainent des publics mixtes et curieux.

Pour ce qui est à présent du patrimoine et de la culture, l’offre est là-aussi démentielle. Le territoire lorrain est tellement riche d’une histoire complexe et millénaire, qu’il serait vain de tenter de me faire croire que vous avez déjà tout vu et tout lu sur la région. Rien que les initiatives mises en place autour du Centenaire de la Première Guerre mondiale en Meuse et dans les autres départements peuvent vous occuper un bon moment. Si on étend cette période de référence aux années précédentes et suivantes, Gravelotte et Malbrouck sont vos deux futurs points de chute. Le premier, qui accueille la version modernisée du musée dédié à la Guerre de 1870 est une réussite d’un point de vue historique et scénographique. Le second, pour l’exposition actuelle mêlant pop culture et histoire autour de la Seconde Guerre mondiale, autour du travail de Jack Kirby, soldat américain et dessinateur de BD, génial inventeur de bon nombre de héros de comics.

Je ne vous refais pas non plus la liste vaste et passionnante de tous les lieux de tourisme permanents ou éphémères de la région, mais la magie du verre, les sites thermaux, les nombreuses ballades et activités proposées par les Vosges ou les bases de loisir éparpillées sur le territoire lorrain ou encore le Parc animalier de Sainte Croix devraient vous enthousiasmer pour un petit moment.

Des arts multiples ? On a parlé en long et en large de l’arrivée de la version messine du Centre d’art contemporain Pompidou, il ne faudrait pas oublier les autres musées et initiatives de la région. Les Musées de La Cour d’Or comme ceux des Beaux-Arts de Nancy continuent de proposer des expositions intéressantes et documentées. On peut aussi voir fleurir ici et là d’autres projets, notamment des expositions dédiées au street art. D’autres musées plus spécialisés se nichent également aux quatre coins de la région et il serait bête de ne pas y jeter un petit coup d’œil.

Plus largement, il existe d’innombrables balades, avec ou sans thématique, qui se développent dans toute la diversité de la Lorraine, empruntant notamment la Véloroute Charles le Téméraire, bientôt incluse dans un projet européen de plusieurs milliers de kilomètres. Le plus simple est donc encore de se laisser guider au gré d’une photo, d’un chemin inspirant pour découvrir ici un paysage incroyable, là un artisan passionnant ou encore des événements éphémères.

La Lorraine est belle pour qui sait regarder. N’hésitez pas à partager vos coups de cœur et vos plus belles découvertes ! 

Quelques bonnes adresses :

http://leguidedesfestivals.com/index.php5?page=festivals-geo&region=lorraine

http://www.routedesfestivals.com/liste-des-festivals-en-lorraine-18.html

https://www.tourisme-lorraine.fr/.

S'identifier

Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte? Enregistrez-vous

Mot de passe oublié ?

Entrez vos données de compte et nous vous enverrons un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

S'identifier

Privacy Policy

Pour utiliser le login social, vous devez accepter le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.

Avant de partir . . .

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité lorraine directement dans votre boîte mail !

Ne vous inquiétez pas, nous ne spammons pas !

Close
Close