in

La cigogne, symbole de la Lorraine

Crédits photo : Thomas RIBOULET pour le Groupe BLE Lorraine

L’Alsace n’a pas le privilège et le monopole des cigognes. On en trouve également beaucoup en Lorraine, dans le Pays des Etangs, dans le Bitcherland et autour de Saint-Nicolas-de-Port, Pont-à-Mousson ou encore Garche. La présence du majestueux échassier est d’ailleurs attestée dès 1474 à Metz en Moselle. La commune de Solgne signifie cigogne en Lorrain roman. Il y a ainsi toujours eu des cigognes blanches dans notre région.

On comptait 21 nids en Moselle en 1935, plus que sept en 1950 et un en 1977. En 1935, tous les nids se trouvaient dans les arbres. Afin de réintroduire l’espèce, un premier enclos fut aménagé en 1977 à l’Etang de Lindre. On pensait que les cigognes ne revenaient plus après leur migration. L’idée était donc de les fixer pendant trois ans pour annihiler leur instinct migratoire. Un second enclos fut créé au Parc animalier de Sainte-Croix à Rhodes en 1980. Les petits étaient relâchés tous les trois ans. Le développement fut long mais en 1990 on recensait à nouveau une dizaine de couples en Moselle.

En 2016, 255 couples ont été comptabilisés rien qu’en Moselle dans 79 communes différentes. Sept colonies, c’est-à-dire des communes où l’on dénombre plus de 17 nids, sont répertoriées à Harprich, Lelling, Imling, Rhodes, Sarralbe, Bistroff et Lindre-Basse. Près de la moitié des cigognes font leur nid dans des grands arbres isolés et souvent morts. Leur envergure de 2,20 mètres nécessite en effet un espace suffisant. Les principaux points de nidification se trouvent à Cattenom, Freistroff, Bitche, Sarralbe, les Pays de Sarrebourg, des Etangs et du Saulnois, à l’Etang du Bischwald, à Novéant-sur-Moselle et à Ars-sur-Moselle.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

3 Commentaires

Répondre
  1. 350 couples de cigognes sont recensés en Lorraine, dont 255 rien qu’en Moselle. Les cigognes sont de plus en plus nombreuses à s’installer en Pays Messin et au Pays des Trois Frontières. Il y a par exemple désormais quatre couples à Diddenuewen (Thionville), alors qu’il n’y avait qu’un seul couple il y a deux ans.

  2. 25 couples de cigognes sont recensés à Sarralbe. Ils occupent les nids installés sur les cheminées des maisons particulières, notamment autour de la Place Saint-Louis, mais aussi dans les arbres, sur les lampadaires de Saltzbronn, ou encore sur des mâts érigés dans les prairies environnantes. Un nid de cigogne peut peser jusqu’à 400 kg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réhabilitation du blockhaus de Pouilly

Le Groupe BLE Lorraine partenaire et soutien du Café citoyen Fauve !