in

La reconquête du hibou grand-duc en Lorraine

Eagle Owl

On recensait moins d’une dizaine de couples dans les années 2000 en Lorraine, contre une cinquantaine aujourd’hui. Très discret, le hibou grand-duc est pourtant en train de reconquérir notre territoire.

Cette espèce vit principalement dans les milieux rocheux, dans les escarpements et les falaises. Surtout en France. C’est en effet là que le grand-duc pouvait se prémunir des hommes qui l’exterminaient jusqu’en 1976, année de promulgation de la loi de protection des rapaces. Il se niche encore aujourd’hui dans les carrières, abandonnées ou non. Leurs pentes verticales de près de quinze mètres dans le front de taille lui offrent en effet de nombreuses possibilités de refuges.

De 70 à 80 cm au repos, son envergure atteint deux mètres, ce qui en fait le plus grand des rapaces. Le grand-duc se nourrit de souris, de jeunes renards, de hérissons, de campagnols, de rats, de lièvres, de lézards ou encore de grenouilles.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Des chevaliers Templiers de Pierrevillers

Bruno Caillé : pour le renouveau de la Meuse et la défense de l’environnement