in , ,

Du Musée tchécoslovaque de Darney

La commune de Darney, située dans la Plaine des Vosges, est intimement liée à l’histoire de la Tchécoslovaquie.

La Forêt de Darney a attiré depuis le XIVème siècle les verriers de Bohême qui ont apporté, à la demande des Ducs de Lorraine, les secrets de leur industrie. On peut d’ailleurs encore admirer les blasons de ces gentilshommes verriers, anoblis, dans la grande salle du château de la commune. Rasé en 1639, il reste quelques vestiges de l’ancien château. Ils constituent une partie de l’étage inférieur de l’actuel château construit en 1725, lorsque la ville fut rebâtie au début du XVIIIème siècle.

Au cours de la Première Guerre mondiale, Darney fut le lieu de rassemblement des volontaires tchèques et slovaques. Plusieurs milliers de ces soldats stationnèrent en effet le long des rives de la Saône. C’est également à Darney que fût proclamée l’indépendance de l’Etat tchécoslovaque par Raymond Poincaré, au nom des Alliés, le 29 juin 1918. Le président français d’origine lorraine était accompagné d’Edouard Beneš, secrétaire du Conseil National Tchécoslovaque à Paris et farouche opposant à la dynastie habsbourgeoise. Il remit officiellement leur premier drapeau aux 6 000 légionnaires de l’armée tchécoslovaque présents au Camp Kléber à Darney. Le 30 juin, Poincaré reconnut le CNT comme organe suprême du gouvernement tchécoslovaque. Les 8 et 9 décembre 1918, le président tchécoslovaque Tomáš Masaryk revînt des Etats-Unis pour passer sa première revue militaire à Darney en tant que chef d’Etat.

Depuis, l’endroit est devenu un lieu de pèlerinage. Le Musée historique et militaire tchécoslovaque a été créé dans le château de Darney en 1938. Il abrite notamment un tableau représentant la cérémonie de remise du drapeau aux légionnaires en 1918 offert par le Musée National de Prague, une réplique de ce drapeau donnée par la Ville de Paris, une galerie de tableaux offerts par des peintres tchécoslovaques venus exposer leurs œuvres à Darney en 1939 ou encore un mannequin portant l’uniforme d’époque d’un capitaine tchèque.

Situé à la sortie de Darney, le mémorial du Camp Kléber, a été élevé en hommage aux légionnaires tchécoslovaques à l’emplacement même du camp. Un wagon d’époque, du même type que ceux utilisés par les volontaires tchécoslovaques pour venir à Darney et se rendre sur les champs de bataille, a été installé à côté du mémorial en 2007.

A noter enfin que la Tchécoslovaquie a été dissoute à l’amiable le 31 décembre 1992 pour donner naissance à la République Tchèque et à la Slovaquie.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

0 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La vérité sur Jeanne d’Arc, et si tout était faux ?

Essilor fusionne avec Luxottica