in

L’église du XIVème siècle de Rosières menacée de destruction

Après la chapelle Saint-Roch d’Ars-sur-Moselle, l’église Sainte-Cécile de Zainvillers dans les Vosges et l’église du Plateau de Mont-Saint-Martin, ces deux dernières étant déjà détruites, c’est au tour de l’église Saint-Pierre de Rosières, situé à Naives-Rosières, près de Bar-le-Duc, d’être menacée de destruction.

L’édifice du XIVème siècle, fermé depuis 2002 par mesure de sécurité, ne tient désormais plus que par sa toiture. Sa restauration est estimée à un million d’euros. Comme l’église n’est pas classée Monument historique, les subventions de l’Etat français ne dépasseraient pas 30 à 35 % de la facture finale. Le reste serait à la charge de la commune qui n’en a évidemment pas les moyens.

Le conseil municipal de Naives-Rosières a donc voté à l’unanimité la cession de l’église à un particulier ou une association avec un cahier des charges précis destiné à respecter son apparence extérieure. Si aucune vente n’était réalisée, l’édifice sera détruit en essayant de conserver certains éléments architecturaux les plus significatifs. Les statues qui étaient à l’intérieur ont quant à elle été mises à l’abri.

Retrouvez d’autres monuments lorrains à sauver sur BLE Fondation.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les 150 ans de Cérébos en Lorraine

Diversification agricole et méthanisation : l’exemple de la Ferme de Champenois à Amanvillers