in ,

Usine du futur et mécatronique pour le CEA Tech en Lorraine

Au-delà des contrats signés avec les PMI-PME locales soucieuses d’acquérir de nouvelles compétences, l’antenne lorraine du CEA Tech a créé au sein même de l’usine PSA Peugeot-Citroën de Trémery, près de Metz, une plateforme d’innovation industrielle amenant des transferts de technologies en continu.

D’une superficie de 1 000 mètres carrés, cette dernière a représenté un investissement de quatre millions d’euros. Baptisée FFLOR (pour Futur of Factory @ Lorraine), elle est dévolue à l’usine du futur et constitue un enjeu de taille pour la réindustrialisation de notre pays par la robotisation collaborative (couple humain-machine), la numérisation et la réalité augmentée. Des concepts innovants seront testés et validés sur cette plateforme, à l’image d’exosquelettes pour faciliter les ports de charges ou encore de robots assistants au geste de travail pour prévenir le développement de troubles musculo-squelettiques. La plateforme est également mise à la disposition des entreprises extérieures à PSA pour dimensionner leur projet.

Le CEA Tech entend par ailleurs explorer en Lorraine les champs de la mécatronique, c’est-à-dire de l’alliance de la mécanique et de l’électronique. Une seconde plateforme innovante, appelée MAPP (Mécatronique pour l’Amélioration des Process et des Produits), sera dans ce cadre aménagée dans ses locaux du Technopôle de Metz moyennant un investissement de deux millions d’euros. Elle permettra de travailler sur les objets intelligents et connectés en partenariat avec le Centre de développement rapide de produits (CIRTES) de Saint-Dié-des-Vosges. La structure vosgienne excelle en effet dans la fabrication additive par stratoconception qui permet d’élaborer des pièces de très haute technicité qui intègrent des capteurs.

logo-cea-tech

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

0 points
Upvote Downvote

Un Commentaire

Répondre
  1. Après l’implantation de FFLOR (Futur of Factory @ Lorraine) début 2017 au sein de l’usine PSA de Trémery, le CEA Tech a dernièrement inauguré une nouvelle plateforme industrielle à Metz. Baptisée MAPP (Mécatronique pour l’Amélioration des Produits et des Procédés), celle-ci doit permettre aux entreprises d’intégrer des capteurs intelligents dans leurs pièces et leurs processus de production. De quoi créer des objets connectés industriels dans le cadre de la fameuse usine du futur. L’idée est d’utiliser les nouvelles technologies pour monter en gamme et compétitivité. On peut d’ailleurs définir la mécatronique comme de la mécanique associée au numérique. Différentes entreprises et institutions se sont déjà engagées avec le CEA Tech de Lorraine pour réaliser des projets grâce à la plateforme MAPP, à l’image de RC Modèles à Custines, du constructeur de presses agricoles Claas à Woippy, ou encore du CIRTES, centre de fabrication additive situé à Saint-Dié-des-Vosges. A noter enfin que la plateforme MAPP a représenté un investissement de deux millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dynamitage des réfrigérants de l’ancienne usine Senelle à Longwy