970×90

Un nouvel espace d’accueil pour le Musée de la Cour d’Or à Metz

Un nouvel espace d’accueil pour le Musée de la Cour d’Or à Metz
Crédits Photo : l'intérieur intérieur de la Chapelle des Petits Carmes a été complètement réaménagé pour constituer le nouvel espace d'accueil du musée (Groupe BLE Lorraine)

Cinq ans après le lancement des premières études, le Musée de la Cour d’Or de Metz a dernièrement inauguré son nouvel espace d’accueil aménagé dans l’ancienne Chapelle des Petits Carmes en présence de nombreux partenaires et de Carole Gaessler, animatrice de télévision d’origine lorraine et marraine de l’opération. Dans son discours, celle-ci a notamment mis en avant « sa fierté d’être lorraine » et le fait que « l’image de notre pays a changé depuis quelques années à Paris et ailleurs ». Le patrimoine doit en effet être une source d’attractivité.

Non loin de la Cathédrale Saint-Etienne, les visiteurs peuvent désormais entrer dans le musée directement depuis la Rue du Haut Poirier en passant par de grandes baies vitrées. Un escalier hélicoïdal et un ascenseur permettent ensuite d’accéder au nouvel espace d’accueil qui se trouve au premier étage dans l’ancienne Chapelle des Petits Carmes qui a été entièrement rénovée. Construit en 1675, l’édifice, au charme indéniable, a abrité au cours de son histoire une communauté monastique puis l’ancienne bibliothèque municipale. A l’intérieur, les rayonnages de bois et les belles lignes baroques ont été mis en valeur pour faire de cet espace un lieu convivial et chaleureux. Par un subtil jeu de transparence sur la façade, le musée s’ouvre également maintenant sur la ville aux 3 000 ans d’histoire.

La façade rénovée de l’ancienne Chapelle des Petits Carmes et la nouvelle entrée du musée (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

Le nouvel espace d’accueil contient aussi une boutique élégante, un café et une salle d’expositions temporaires de 90 mètres carrés destinée à présenter des acquisitions récentes, des œuvres restaurées ou encore des artistes régionaux. Baptisée En coulisses ! le musée invisible, la première exposition fait découvrir pendant trois mois une trentaine d’œuvres issues des réserves du musée, dont notamment des pièces de la collection d’histoire naturelle.

Le chantier de réhabilitation de l’ancienne Chapelle des Petits Carmes et du nouvel espace d’accueil a représenté un investissement de près de cinq millions d’euros. Il a été financé à hauteur de 306 238 euros par des dizaines de mécènes via la Fondation du Patrimoine. Le Président du Groupe BLE Lorraine, M. Thomas Riboulet, fait d’ailleurs partie des Grands Mécènes du Musée. Son nom figure ainsi sur le mur permanent qui leur est consacré par l’institution. Lors de la cérémonie d’inauguration, il s’est déclaré « très honoré de contribuer concrètement à la sauvegarde du patrimoine lorrain ».

Le nom du Président du Groupe BLE Lorraine apparaît sur le mur permanent des Grands Mécènes du Musée (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

A noter enfin que de nouveaux travaux pourraient se dérouler d’ici quelques années au Musée de la Cour d’Or, en particulier pour réaménager le parcours de visite et le grenier de Chèvremont pour qu’il puisse accueillir également des collections. Plus de 45 000 personnes découvrent chaque année le musée. Son directeur entend lui faire franchir le cap des 80 000. Cela permettrait en effet de déclencher le legs d’un généreux donateur prêt à céder ses collections uniquement à cette condition.

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !
Annonce pop-up