in ,

Découverte exceptionnelle d’un sanctuaire dédié à Hercule dans le Bitcherland

Un sanctuaire gallo-romain dédié à Hercule, équivalent du demi-dieu grec Héraclès dans la mythologie romaine, a dernièrement été découvert à Ormersviller, dans le Bitcherland, à l’occasion de travaux de terrassement effectués par le propriétaire d’un terrain situé Rue de la Chapelle.

Cette découverte archéologique est exceptionnelle dans la mesure où seuls deux autres sanctuaires de ce type avaient été jusqu’à présent retrouvés en France, l’un à Deneuvre, en Lorraine, l’autre à Saint-Rémy-de-Provence. A Ormersviller, la Rue de la Chapelle mène à une ancienne voie romaine. C’est là que des fragments d’une statue en grès rose des Vosges d’Hercule ont été mis à jour. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le propriétaire en question découvre des vestiges romains. Déjà en 2012, il avait en effet dégagé un mur lors de l’aménagement d’un bassin d’eau. Il a ensuite également exhumé de nombreuses tuiles romaines avec leurs clous, mais aussi 642 pièces de monnaies romaines des troisième et quatrième siècles après Jésus-Christ, des clochettes et des ex-voto en forme de phallus.

Les récentes découvertes viennent donc confirmer la présence à Ormersviller d’un lieu de culte dédié à Hercule, considéré comme un protecteur puissant et dont la massue constitue un attribut. D’ailleurs, un fragment de la massue d’Hercule a aussi été mis à jour. Celui-ci, tout comme les clochettes et les phallus laissent à penser que l’on venait faire des vœux dans ce sanctuaire. Ce dernier est en tout cas la première représentation d’Hercule retrouvée chez les Médiomatriques en milieu rural. Il confirme également la romanisation du secteur. Les objets retrouvés ont été confiés au conservateur du Parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim.

A noter enfin que la chapelle Saint-Joseph d’Ormersviller n’a pas été construite à l’emplacement de cet ancien lieu de culte païen, comme c’est pourtant souvent le cas. Elevé vers 1890, ce haut lieu spirituel du Bitcherland se trouve en effet à près d’un kilomètre du sanctuaire d’Hercule. Mais les deux sites sont situés à proximité de l’ancienne voie romaine, encore empruntée de nos jours par les pèlerins qui viennent à pied. Ils dégagent aussi tous les deux des ondes telluriques positives.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faucon

Un nouveau nichoir pour les faucons pèlerins à Metz

Nadolin

Nadolin le Naborien sur les vitrines de Saint-Avold