in ,

Restauration du colombier et du portail monumental du Château de Wendel à Hayange

Le site historique du Château de Wendel à Hayange (Crédits photo : Communauté d'Agglomération du Val de Fensch)

Le colombier et le portail monumental en fer forgé de l’ancien Château de Wendel à Hayange ont dernièrement été restaurés. Le projet, qui a représente un investissement de plus de 800 000 euros, a été piloté par le Communauté d’Agglomération du Val de Fensch. Retenu parmi les 251 sites sélectionnés par le loto du patrimoine 2018 dans le cadre de la Mission Bern, il a obtenu une enveloppe de 56 000 euros.

Rappelons que ce portail monumental et le colombier sont classés Monuments Historiques. Ils font partie des éléments qui constituaient le Château de Wendel à Hayange qui a en partie été démoli en 2007 pour élever le nouveau siège de la communauté d’agglomération de verre et d’acier. Abandonné pendant près de trente ans, envahi par la végétation, pillé et vandalisé à plusieurs reprises, l’état de délabrement avancé du site ne permettait en effet plus de le restaurer entièrement. Demeure historique des maîtres de forges, le château a été construit au XVIIIème siècle à l’endroit où se trouvait le tout premier haut-fourneau de la Vallée de la Fensch. Initialement maison de maître, l’édifice fut réaménagé à partir de 1804 par François de Wendel et agrémenté d’une chapelle en 1870. Le château fut par la suite encore remanié et agrandi au cours du XXème siècle. La famille de Wendel quitta définitivement les lieux en 1979. Outre le portail monumental, les grille en fer forgé et la tour trapue du colombier du XVIIIème siècle, la chapelle dédiée à la Sainte-Trinité, ainsi que l’aile Est et l’aile Ouest, qui correspond au bâtiment de l’horloge, ont été conservés. Précédemment restaurées, les deux ailes ont d’ailleurs été harmonieusement intégrées au nouveau siège de la communauté d’agglomération en 2015. A noter que l’espace boisé et classé du parc du château a lui aussi été réaménagé et ouvert au public.

Restauré et mis en lumière, le colombier est quant à lui désormais destiné à accueillir des expositions pédagogiques en lien avec l’histoire du site. Sa toiture en ardoise très élaborée a déjà été entièrement refaite.

Non loin de là, les grands bureaux, autres symboles de l’ancien empire sidérurgique des de Wendel, sont toujours en attente d’une nouvelle destination. L’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL) mène une étude pour définir ce qui doit être préservé de ce vaste ensemble de 10 000 mètres carrés inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Inoccupés depuis le début des années 1980 et aujourd’hui en ruine, les grands bureaux de Wendel ont été construits à la fin du XIXème siècle puis agrandis dans les années 1920.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GBL FC Benestroff

Le GBL FC se remet dans le bon sens à Bénestroff

Porte Craffe Nancy

Nancy ou la chimère lorraine