in

Restauration des Caves Giacometti à Moyeuvre-Grande

La Ville de Moyeuvre-Grande a dernièrement procédé à une nouvelle restauration des Caves Giacometti. Ces deux anciennes cellules de la Schutzpolizei de l’Allemagne nazie contiennent en effet des inscriptions réalisées par des prisonniers entre 1942 et 1945 avant d’être internés au Fort de Queuleu à Metz ou en camps de concentration. Autant de précieux témoignages à conserver pour le devoir de mémoire.

Les cellules et leurs inscriptions ont été découvertes lors de travaux de réhabilitation effectués après le rachat en 1991 par le bailleur social Batigère de la maison du Docteur Scharff située au 4, Rue Maréchal Foch. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment était occupé par le Commissariat de la Schutzpolizei. Le siège de la Gestapo de Moyeuvre-Grande était quant à lui implanté au numéro 14 de la Rue de la Commune de Paris.

A noter que la gestion des Caves Giacometti, baptisées comme telles en mémoire d’un passeur moyeuvrien, a été confiée par la municipalité à l’Association pour la Conservation de la Mémoire de la Moselle (ASCOMEMO) qui organise des visites lors de la Journée de la Déportation et le 8 mai.

La restauration de ce patrimoine a représenté un investissement de 16 947 euros.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

0 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lè koutume de St Nikola de Ste Kreu / Tradition de Saint-Nicolas à Sainte-Croix-aux-Mines

La production de boîtes de vitesses électriques de nouvelle génération pour Metz-Borny !