in

Attaque de vautours dans le Saintois

Un groupe de 36 vautours fauves a dernièrement attaqué une vache de 450 kg et son veau dans un parc de Forcelles-sous-Gugney, paisible village d’une centaine d’habitants situé près de la Colline de Sion dans le Saintois.

La vache venait de vêler. C’est certainement le sang de la mise à bas qui a attiré le groupe de vautours qui devaient être affamés par plusieurs heures de vol. Ces derniers ont ainsi attaqué la vache et son veau de 40 kg pour les manger. Les deux bovins sont morts. Les dix-sept autres du parc sont partis se réfugier dans un coin de l’enclos. Attaquée à la tête puis vidée par la vulve, la vache s’est traînée sur environ dix mètres pour essayer de fuir. Le veau a quant à lui été attaqué près du cordon ombilical. Une telle attaque reste pourtant rare pour ces charognards nécrophages qui se nourrissent d’ordinaire de cadavres d’animaux.

Si les spécialistes n’arrivent pas à expliquer la présence en Lorraine de ces vautours qui vivent plutôt dans les Pyrénées, les Alpes ou encore le Verdon, il est néanmoins peu probable qu’ils s’implantent durablement dans le Saintois. Cela dit, ce n’est pas la première fois que cette espèce protégée, dont l’envergure peut atteindre trois mètres et qui peut peser jusqu’à dix kilos, est observée dans notre région. En effet, un couple avait été repéré près de Sexey-aux-Forges, entre Nancy et Toul, il y a deux ans, et un autre groupe de 57 vautours à Saulxures-lès-Vannes en 2011.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Calendrier de la saison estivale 2017 du GBL FC

Le GBL FC déjà dans le dur à Augny