in

Derby lorrain : Nancy corrige Metz

Le Graoully a volé en éclat hier soir au Stade Marcel Picot. Piqué par le chardon, pulvérisé par la plus mauvaise attaque de Ligue 1. L’ASNL a croqué le FC Metz dans la première manche du derby lorrain (4-0), le 37ème du nom, après de longues années de disette en Ligue 1 et en Ligue 2.

Menant un à zéro à la pause grâce à un coup franc de 28 mètres de Pedretti qui terminait au fond des filets de Didillon après avoir touché le poteau (38ème), les hommes de Pablo Correa ont tué le match dans le dernier quart d’heure. Cuffaut (79ème), Dia (80ème) et Aït Bennasser dans le temps additionnel (90ème + 3) infligèrent à Metz, jusqu’à présent plutôt à l’aise en déplacement, sa pire défaite à l’extérieur. Il faut dire néanmoins que l’équipe de Philippe Hinschberger, privée de ses supporteurs, dut faire face à des vents contraires avec les sorties sur blessure du capitaine Lejeune (45ème + 1), de Jouffre (57ème) et de Sarr après avoir heurté un panneau publicitaire (82ème). Sans compter l’expulsion, certes logique, d’Assou-Ekotto à la 83ème minute. A noter que le portier nancéien Ndy Assembé s’est lui aussi blessé. Touché aux ischio-jambiers, il a été contraint de laisser sa place au Biélorusse Chernik (68ème).

Dans des conditions de jeu difficiles, -5° C sur synthétique, l’addition aurait pu être plus lourde pour les Grenats si l’arbitre, M. Miguelgorry, avait sanctionné plusieurs mains messines dans la surface de réparation. Qu’importe, Metz avait déjà sombré psychologiquement et physiquement.

A noter enfin que l’entraîneur du FC Metz, Philippe Hinschberger, avait déjà perdu en tant que joueur un derby lorrain 4-0 à Picot. C’était le 9 mars 1983.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

0 points
Upvote Downvote

Un Commentaire

Répondre
  1. Comme ses supporteurs étaient interdits de déplacement pour le derby, le FC Metz avait ouvert la tribune Sud du Stade Saint-Symphorien pour suivre la rencontre sur les écrans géants. Malgré le froid, ils étaient 1 200 à encourager les Grenats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jardinage : comment et quand planter les rosiers en Lorraine

Poème de la Saint-Nicolas