in , ,

Découverte de l’Ouvrage de la Falouse à Dugny-sur-Meuse

Situé au lieu-dit Plat d’Houillon, entre Dugny-sur-Meuse et Belleray, l’Ouvrage de la Falouse domine la Vallée de la Meuse. Construit entre 1906 et 1908, ce fort moderne est bétonné est le dernier à avoir été bâti sur la place de Verdun. Eloigné du front, il n’a jamais été attaqué et n’a subi aucun bombardement. Contrairement à d’autres fortifications il n’a pas non plus été pillé pendant la Seconde Guerre mondiale, d’où son parfait état de conservation matérialisé par la présence d’une tourelle pour deux mitrailleuses, d’une tourelle pour deux canons de 75 et d’une guérite d’infanterie. Les visiteurs peuvent ainsi replonger dans l’atmosphère d’un fort intact grâce à trente mannequins qui reconstituent la vie des soldats en 1916 à l’arrière du front.

En 2008, l’association « Les amis de la Falouse » racheta le fort, laissé à l’abandon depuis 1940. Après un gigantesque travail de restauration, l’ouvrage est ouvert  au public en 2010.

Depuis, Laurent Ladrosse, bénévole, a décidé de recreuser la tranchée de 300 mètres qui entourait le fort à l’aide d’une simple pelle, afin de rendre hommage aux Poilus. En travaillant avec le même type d’outil qu’eux, on retrouve exactement la technique utilisée à l’époque. Quelques dizaines de mètres de cette tranchée ont déjà été restaurées. D’une profondeur de 1,80 mètre, celle-ci était un peu plus haute que la taille moyenne d’un soldat de l’époque qui avoisinait 1,65 mètre.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les patates en « brôlotte » : une recette roborative

Premier titre pour Lucas Pouille au Moselle Open