in ,

La Lorraine comme seul vrai horizon

En parallèle de la rétrospective consacrée à Stanislas Leszczynski, roi de Pologne et Duc de Lorraine qui se tient au Château de Lunéville, le petit Versailles lorrain, le Musée Lorrain – Palais des Ducs de Lorraine de Nancy a dernièrement ouvert son exposition phare pour les 250 ans de l’annexion de la Lorraine par la France.

Intitulée La Lorraine pour Horizon – La France et les Duchés de René II à Stanislas, celle-ci est à découvrir jusqu’au 31 décembre 2016. Elle présente les relations tumultueuses entre l’espace lorrain et la France de 1477 jusqu’en 1766. Elle met notamment l’accent sur la réaffirmation de l’indépendance lorraine après la célèbre Bataille de Nancy. Pour cela, le parcours propose un voyage dans le temps à travers le Palais des Ducs de Lorraine, dont notamment la Tour de l’Horloge et son escalier en colimaçon. Les visiteurs peuvent admirer plus de 300 œuvres regroupées dans six espaces thématiques. L’origine des symboles lorrains, tels que les Alérions, la Croix de Lorraine et le Chardon y est expliquée. Un exemplaire du manuscrit La Nancéide, œuvre de Pierre de Blarru relatant le combat de René II face à Charles le Téméraire, est également exposé. L’ouvrage a même été numérisé en haute définition, afin de faciliter son accessibilité au public. Le siège de Metz en 1552, marqué par l’épidémie de typhus et par la famine qui favorisèrent la défaite de l’Empereur Charles Quint, est également évoqué. Tout comme la Déclaration de Meudon, document signé en secret par Stanislas et son gendre Louis XV en 1736, présentée pour la première fois en Lorraine. Par ce manuscrit, Stanislas abandonnait le trône de Pologne pour recevoir les Duchés de Lorraine et de Bar en viager. La dernière salle de l’exposition traite de la mort de Stanislas dans une atmosphère funèbre avec des murs peints en noir.

A noter enfin que cette exposition s’inscrit dans le cadre d’une programmation qui associe aussi des spectacles, le fameux son et lumière de la Place Stanislas, des conférences, des concerts, la réalisation de la fresque de Stanislas par Jef Aérosol ou encore le prochain jardin éphémère sur le thème de Stanislas le jardinier.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un festival pour célébrer la jeunesse de Moselle

Témoignage : « le Centre Mathilde Salomon de Phalsbourg a fait de moi ce que je suis aujourd’hui »