Menu
in , , , ,

Cristallerie de prestige à Saint-Louis en Lorraine

Grande Place

La Grande Place, musée du cristal (Crédits photo : Cristallerie Saint-Louis)

Située en Lorraine au cœur de la forêt des Vosges du Nord dans le Bitscherland, la Cristallerie Saint-Louis est la plus ancienne d’Europe. Riche d’un savoir-faire unique, elle perpétue encore aujourd’hui le souffle du sable et du feu.

Il faut dire que ses maîtres verriers y trouvent toutes les matières premières nécessaires à la confection du cristal. Une première verrerie est fondée en 1586 à Munsthal, dans le Comté de Bitche, qui dépendait du Duché de Lorraine, mais la Guerre de Trente ans a presque complètement fait disparaître cette industrie. Un an après l’annexion du Duché de Lorraine au Royaume de France, soit en 1767, Louis XV donna son autorisation pour établir un nouvel établissement verrier à Saint-Louis-lès-Bitche. Baptisé Verrerie Royale de Saint-Louis, celui-ci réussit en 1781 à percer le secret de la fabrication du cristal, dont la formule avait été découverte en 1676 par l’Anglais George Ravenscroft. Les verriers lorrains firent ainsi sécher de la fougère pour obtenir de la potasse et avoir in fine une matière plus souple et plus malléable que le verre. La taille était alors possible. La découverte de ce secret de fabrication contribua au développement de la Cristallerie Royale de Saint-Louis qui devînt la plus grande manufacture du genre en Europe devant celles de Baccarat et de Saint-Quirin. La recherche de la perfection commença alors. Les maîtres-verriers soufflaient, taillaient et gravaient sans relâche pour obtenir un cristal le plus fin et le plus transparent possible. Ils réussirent à concevoir des pièces de cristal remarquables en couleur gravées à la main, à l’or 24 carats ou au platine. Afin de préserver le talent et le savoir-faire de ses maîtres-verriers, l’Etat français alla jusqu’à leur interdire de quitter le pays sans demander congé deux ans en avance.

Cristal en fusion (Crédits photo : Cristallerie Saint-Louis)

La Cristallerie Saint-Louis se spécialisa ainsi dans la fabrication de cristal haut de gamme. La manufacture lorraine éleva dès 1829 l’art de la table au rang d’art de vivre luxueux et prestigieux. Le succès fut immédiatement au rendez-vous : verres en cristal, flûtes à champagne, carafes ou encore services de table, à l’image du célèbre modèle Trianon. Le prix élevé de ces œuvres s’adresse avant tout à une clientèle aisée. Saint-Louis s’invite même sur la table des plus grands de ce monde. La célèbre cristallerie donne à voir le lumineux, le pur et le beau. Le verre Tommy est sans doute le plus emblématique de la collection de Saint-Louis. Créé en 1928, il fut servi dix ans plus tard dans la galerie des glaces du château de Versailles pour célébrer l’amitié franco-britannique. Plus de 2 200 verres Tommy furent d’ailleurs confectionnés pour l’occasion.

Depuis, la manufacture, qui appartient au groupe Hermès depuis 1995 et qui compte parmi ses 300 salariés plusieurs Meilleurs Ouvriers de France, a également taillé sa réputation dans la fabrication de lustres, de candélabres, de vases et d’objets de décoration. La signature Saint-Louis est présente sur chaque article.

Collection Tommy (Crédits photo : Cristallerie Saint-Louis)

Aujourd’hui, il est possible de visiter le Musée du Cristal de Saint-Louis aménagé dans la grande halle de la manufacture. Baptisé la Grande Place, il surplombe les fondations d’un ancien four verrier du milieu du XIXème siècle et permet de découvrir en pleine immersion plus de 2 000 pièces qui illustrent quatre siècles d’innovations techniques et de créations artistiques. Dans une architecture épurée, de magnifiques coupes côtoient des vases en opaline à travers un parcours initiatique de 953 mètres de long à la scénographie singulière. A noter enfin qu’une visite guidée, uniquement sur réservation, permet de pénétrer au cœur de la manufacture et de découvrir l’atelier à chaud, où les maîtres-verriers façonnent des objets à partir de cristal en fusion, et l’atelier à froid, où tailleurs, graveurs et décorateurs apportent leur touche finale.

(Article sponsorisé par Vessière Cristaux)

Rédigé par Rédaction BLE Lorraine

La Rédaction du Groupe BLE Lorraine, premier média et think tank indépendant de Lorraine.

Répondre

Quitter la version mobile