Menu
in ,

Château du Ramstein à Baerenthal en Lorraine

château du Ramstein

Le château du Ramstein à Baerenthal baigné par la lumière rasante du Soleil (Crédits photos : Tourisme Pays de Bitche)

Construit au XIIIème siècle, le château du Ramstein, qui signifie « pierre des corbeaux » selon l’origine de son étymologie en Lothringer Platt, compte parmi les ruines les plus romantiques du Bitscherland et de Lorraine. Perché sur une crête rocheuse à 292 mètres d’altitude au cœur de la réserve naturelle des rochers et des tourbières, il offre un magnifique panorama sur le village de Baerenthal et sur les Vosges du Nord.

Les ruines du Ramstein offrent un panorama à couper le souffle sur les Vosges du Nord (Crédits photo : Tourisme en Lorraine)

La forteresse a été édifiée pour contrôler la Vallée de la Zinsel. Elle marquait la limite entre les principautés épiscopales de Metz et de Strasbourg et protégeait la route qui reliait Pirmasens à Bouxwiller. Elle porte le nom de l’un de ses possesseurs, Henri de Ramstein, qui est cité pour la première fois en 1291. Les Seigneurs de Ramstein devinrent des chevaliers pillards au cours du XIVème siècle. Leur château était alors un véritable repaire de brigands. Assignés à comparaître devant le Seigneur de Litchenberg pour répondre de leurs méfaits, ils ne se présentèrent pas, redoutant sans doute la manière dont était expédiée la justice féodale. Le château du Ramstein fut finalement détruit en 1335 lors d’une expédition punitive menée par les troupes de l’évêque de Strasbourg et de ses alliés bernois. Il n’en reste plus aujourd’hui qu’un pan de mur du logos seigneurial, dont la verticalité est visible de loin, des portes, des escaliers, des galeries souterraines, ainsi que deux chambres troglodytes creusées à même le roc. Le château a été élevé sur une plateforme rocheuse de grès rose des Vosges de 270 mètres de long et de six mètres de largeur en moyenne. C’est ce qui en fait encore tout le charme. Un curieux rocher gréseux en forme de champignon garde d’ailleurs les ruines de l’ancienne forteresse.

Le château du Ramstein a été bâti sur une impressionnante crête rocheuse en grès rose des Vosges (Crédits photo : Tourisme en Lorraine)

Deux entrées de souterrains qui communiquent entre eux se trouvent en contrebas des vestiges. Ils ont été creusés en 1936 par le Génie militaire pour servir de dépôt de ravitaillement à la Ligne Maginot. Ces galeries souterraines servirent d’abri pour la population locale au cours des combats de l’hiver 1944-1945. Elles constituent de nos jours un refuge pour onze espèces différentes de chauves-souris sur les 18 qui sont recensées dans Par Naturel Régional des Vosges du Nord. Il faut dire que ces anciennes galeries offrent des conditions de températures et d’humidité particulièrement favorables.

Un étrange rocher en forme de champignon est posté devant les ruines du château du Ramstein (Crédits photo : Jean-Claude)

A noter enfin que le château du Ramstein à Baerenthal fait partie des trois châteaux-forts du Bitscherland qui ont été restaurés et mis en sécurité pour être rouverts au public à la fin des années 2000. Les deux autres sont le château du Falkenstein à Philippsbourg et le château du Waldeck à Eguelshardt. Ces nids d’aigle sont prisés des randonneurs pour les vues à couper le souffle qui s’ouvrent depuis leurs promontoires rocheux en grès rose baignés par la lumière rasante du Soleil.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Répondre

Quitter la version mobile