Menu
in , ,

Un livre pour partir à la découverte des petits trésors de Nancy

Nancy petits trésors

Arlen Foucher a publié le livre "Nancy, petits trésors" (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

Avec l’aide de la photographe Margot Frison-Tissot, Arlen Foucher vient de publier un recueil d’aquarelles, de poèmes et de cartes postales anciennes qui magnifient la cité ducale. Intitulé Nancy, petits trésors, celui-ci invite à une promenade à travers Nancy un matin de juin.

BLE Lorraine : Qu’est-ce qui vous a donné envie de réaliser cet ouvrage ?

Arlen Foucher : « Je travaille avec Margot Frison-Tissot, qui est passionnée de photographie de détails urbains. Au fil des ans, elle a réuni à Nancy un énorme album photo, qui comprend des éléments insolites comme un dragon sur une façade, un phare au-dessus d’une porte, un vitrail à moitié caché dans des serres. J’ai peint certaines de ses photos et nous avons vu qu’il y avait réellement matière à faire un livre qui sorte un peu des sentiers battus. Notre idée première était celle d’un carnet de voyage, avec des croquis, des aquarelles, des pensées. Au fil du temps, il s’est mué en carnet artistique, avec des cartes postales anciennes, des dessins bien nets et de petits poèmes ciselés. Nous voulions vraiment montrer la richesse artistique de Nancy. Nous voulions aussi traduire un ressenti, un art de vivre. Et nous voulions enfin donner aux lecteurs la sensation d’avoir fait un beau voyage … pas si loin que cela. »

Première de couverture du livre Nancy, petits trésors d’Arlen Foucher

BLE Lorraine : Comment faut-il aborder votre livre ? Comme un guide, une balade ou une flânerie à travers la ville et ses jardins, ou encore comme un moment intemporel entre aquarelles et recueil de poèmes ?

AF : « C’est vraiment une flânerie artistique à travers Nancy par un de ces matins de juin où la luminosité magnifie tout. Ce livre est une vitrine de Nancy pour qui ne connaît pas la ville. Celui ou celle qui y vit depuis longtemps s’essayera par défi à reconnaître tous les endroits présentés. C’est enfin un bel album-souvenir à offrir à qui regrette d’en être parti. »

BLE Lorraine : Quels petits trésors de Nancy appréciez-vous le plus ? Est-ce finalement tous ces détails, ces petites choses qui font la beauté et le charme de la ville ?

AF : « Difficile de faire un choix, néanmoins j’ai un faible pour les impostes de la Rue des Bégonias, de la Rue Pasteur, de la Rue Jean Jaurès, et bien d’autres. Parfois, en hiver, lorsque la nuit tombe tôt, je pars en promenade dans l’espoir de voir ces vitraux éclairés de l’intérieur, lorsque la chance me sourit et qu’une lampe s’allume quand je passe. J’aime aussi la basilique Notre Dame de Lourdes, qui a été construite au début du XXème siècle et qui est l’une des plus belles à mon goût, grâce aux magnifiques vitraux de Georges Janin et de Joseph Benoît, aux chapiteaux de Victor Huel et aux fresques de Jules Schneider. Quant à votre deuxième question, je suis tout à fait d’accord avec vous. Tous ces petits trésors participent, à leur discrète manière, à l’atmosphère nancéienne, et il faut compter bien plus qu’un week-end pour en faire le tour et se laisser imprégner de tout ce que les artistes, connus et moins connus, ont réalisé à cet endroit-ci du monde. Chaque année, je participe à des échanges linguistiques avec des anglophones et c’est un plaisir toujours renouvelé que de leur faire découvrir la ville et ses alentours en commençant par un café à l’Excelsior et en terminant par le château du Montet à Vandoeuvre. »

Arlen Foucher avec son livre Nancy, petits trésors qu’elle a réalisé avec Margot Frison-Tissot (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

BLE Lorraine : Finalement est-ce un peu votre jardin secret de Nancy que vous avez souhaité partager et faire découvrir ?

AF : « Oui absolument, et il y aurait matière à faire plusieurs albums supplémentaires ! Et nous avons aussi souhaité partager une manière différente et tout à fait stimulante de visiter une ville. Partir en chasse de détails artistiques, aiguiser son esprit d’observation, lever la tête au-dessus des vitrines, en suivant les ribambelles de balcons en fer forgé, dénicher des sculptures miniatures, des mosaïques etc. Rester attentif au conte qui se dévoile au fur et à mesure que l’on collectionne les trouvailles. En effet, chaque image, chaque carte postale, chaque poème du livre évoque sa propre petite histoire : la quiétude de l’ancien château de Saurupt, l’extravagance indocile de l’Art Nouveau, l’aventure du dirigeable « Ville de Nancy, les vélos qui roulaient déjà sur la voie de tram il y a cent ans de cela. »

Aquarelle présente dans le livre Nancy, petits trésors

Nancy, petits trésors, d’Arlen Foucher, éditions Arlen, 2021, 139 pages, 18 euros.

Rédigé par Rédaction BLE Lorraine

La Rédaction du Groupe BLE Lorraine, premier média et think tank indépendant de Lorraine.

Répondre

Quitter la version mobile