Menu
in ,

Mon carnet de voyage dans le vignoble de la Moselle luxembourgeoise

Moselle luxembourgeoise

Vignoble le long de la Moselle luxembourgeoise (Crédits photo : aop.lu)

« Kättche, Kättche, breng mer nach e Pättchen », qui signifie « Katrin, Katrin, apporte moi encore un petit pot » en francique luxembourgeois, est véritablement le titre de musique traditionnelle qui assure l’ambiance et déchaine tous les publics lors des manifestations viticoles de la Moselle luxembourgeoise. Zoé, la nouvelle Reine du Vin du Luxembourg a été intronisée à Grevenmacher le vendredi 9 septembre 2022. L’ambiance était certes moins musicale mais toute aussi conviviale lors de la visite du nouveau Ministre luxembourgeois de l’agriculture, de la viticulture et du développement rural, Claude Haagen, venu prendre le pouls du millésime 2022 de l’Appellation d’Origine Protégée (AOP) Moselle luxembourgeoise, à Wellenstein, commune de Schengen, mi-septembre, alors que les vendanges battaient leur plein au Luxembourg comme en Lorraine.

Depuis cet évènement, le millésime 2022 et l’AOP Moselle luxembourgeoise sont à la fête avec un agenda riche en manifestations. Profitons-en pour faire un petit tour d’horizon de cette AOP, mais aussi des festivités à venir d’ici la fin de l’année sur la Moselle luxembourgeoise de Schengen à Grevenmacher en passant par Remich ou encore Wormeldange.

Claude Haagen, Ministre luxembourgeois de l’agriculture, de la viticulture et du développement rural, à gauche, et Josy Gloden, Président de la coopérative Domaine Vins Moselle, à droite (Crédits photo : Véronique ODRIAN pour le Groupe BLE Lorraine)

Le temps des vendanges, l’Institut Viti-vinicole de Remich, dont la mission s’articule entre la recherche, le contrôle et la gestion de la seule région viticole du Luxembourg, et la coopérative Domaine Vins Moselle qui exploite la moitié des 1 300 hectares de la surface viticole au Grand-Duché, avaient déployé un barnum au cœur du vignoble de Wellenstein pour accueillir Claude Haagen, en présence des principaux acteurs du vin et du tourisme de la Moselle luxembourgeoise. Le Ministre s’est employé à jauger la maturité du raisin à travers une dégustation de Fiederwäissen, ce vin bourru effervescent donnant un avant-goût de la qualité du nouveau millésime. « Je suis heureux de partager le pic des vendanges avec nos vignerons et fier de savoir qu’en dépit d’une sécheresse historique, le millésime 2022 s’annonce excellent ! La viticulture fait partie des grandes traditions entrepreneuriales, sociétales et festives du Luxembourg. Les vins et crémants luxembourgeois n’ont cessé de se diversifier et de s’orienter vers l’excellence. La qualité de nos caves est appréciée par une clientèle fidèle à la recherche de vins fins issus de circuits courts et personnalisés », s’est réjoui Claude Haagen. « Nous nous attendons à un millésime semblable à celui de 2018 qui avait également bénéficié d’un ensoleillement exceptionnel », précise André Mehlen, contrôleur des vins à l’Institut Viti-vinicole de Remich. « Nous prenons beaucoup de plaisir à vendanger cette année car le raisin est très sain :  pas de maladie, pas de champignon et donc pas de perte malgré un moindre rendement. L’interdiction du glyphosate nous a imposé de lourds investissements en matériel. Aussi, pour le moment, nous ne constatons pas d’impact sur la qualité gustative du vin », dixit Josy Gloden, Président de la coopérative Domaine Vins Moselle. Le Luxembourg est en effet le premier pays européen à avoir interdit le glyphosate depuis le 1er janvier 2021. L’Union Européenne devrait se prononcer fin 2022 et la France en 2023.

Présente depuis les romains, la viticulture luxembourgeoise a connu dans l’histoire de nombreuses crises sanitaires et économiques. « L’Institut Viti-vinicole a vu le jour en 1925 et a été créé pour relancer et réorienter la production luxembourgeoise après une période de production exclusive du cépage elbling pour le Sekt, à savoir le mousseux allemand, au début du siècle dernier », précise André Mehlen. Introduite en 2014, l’Appellation d’Origine Protégée Moselle luxembourgeoise a succédé à la marque nationale de vin luxembourgeoise de 1935 et est devenue une véritable institution sur la Moselle luxembourgeoise, et dans tout le Grand-Duché, voire au-delà auprès d’importateurs privilégiés. Régulièrement récompensée à la Prowein à Düsseldorf, le plus grand salon mondial de professionnels pour les vins et spiritueux, et lors du Grand Forum Vini de Munich, l’AOP luxembourgeoise était pour la première fois présente au grand rendez-vous international des vins et spiritueux Wine Paris & Vinexpo Paris en 2022. Pourtant, l’AOP luxembourgeoise reste méconnue du grand public. « Si nous voulons développer notre reconnaissance internationale, il est impératif de participer à ces évènements qui réunissent beaucoup d’experts », assure Claire Sertznig, ancienne Reine du Vin qui pilote aujourd’hui la promotion de la Moselle luxembourgeoise viticole à l’Institut Viti-vinicole de Remich. « Faire découvrir les vins luxembourgeois, cela commence par expliquer qu’il existe une viticulture de qualité chez nous ! »

Couronnement de la Reine du Vin du Luxembourg (Crédits photo : Véronique ODRIAN pour le Groupe BLE Lorraine)

Rivaner, pinot gris, auxerrois, pinot blanc, riesling, pinot noir, elbling et chardonnay sont les principaux cépages cultivés sur la Moselle luxembourgeoise qui produit 90 % de vin blanc. Le riesling, surnommé le roi des cépages, ou le pinot gris doivent leur renommé à leurs arômes très expressifs. Cépage sous-estimé qui n’a pas encore sa reine contrairement au riesling, l’auxerrois est pourtant presque une exclusivité luxembourgeoise, même si le cépage est également présent en Allemagne et en Lorraine, d’où il est originaire. Vinifié pour lui-même, la moitié de la production d’auxerrois compose le mélange de cépages utiles à l’élaboration des crémants luxembourgeois. Le crémant luxembourgeois représente le quart de la production nationale luxembourgeoise et fait partie de la fierté et de l’identité du Luxembourg depuis 1991. A noter qu’en 2008, le crémant luxembourgeois a remplacé le champagne français à la Chambre des Députés du Luxembourg, un évènement qui n’a pas manqué d’inspirer le chanteur luxembourgeois Serge Tonnar avec le titre Cremant an der Chamber contribuant ainsi à populariser encore davantage le pétillant breuvage luxembourgeois. Tout juste trentenaire depuis 2021, le crémant luxembourgeois compte pourtant déjà parmi la fine fleur des crémants régulièrement couronnés d’or et d’argent aux côtés de ceux des huit régions françaises productrices de ce vin effervescent élaboré comme le champagne et représentées au Concours national des crémants de France et du Luxembourg.

Grande fierté du pays, les vins et crémants AOP Moselle luxembourgeoise font indiscutablement partie d’un art de vivre typique de la vallée de la Moselle au Grand-Duché qui s’exprime en toute occasion et lors des nombreuses fêtes du vin. Véritable ambassadrice nationale de l’AOP Moselle luxembourgeoise lors des festivités luxembourgeoises et au-delà des frontières, la Reine du Vin du Luxembourg intronisée à Grevenmacher, tout comme ses quatre princesses, généralement issues du milieu vigneron, s’engage pour quatre années d’apprentissage et de représentation, faisant ainsi rimer à chaque occasion festive passion, expertise, élégance, éloquence et goût du partage du blanc ou du pétillant breuvage avec convivialité.

A découvrir prochainement sur la Moselle luxembourgeoise :

Dimanche 16 octobre 2022 à partir de 10h00 à Schengen :  Hunnefeier ou Fête du coq qui célèbre la fin des vendanges en présence des vignerons de Schengen avec marché aux puces, artisanat d’art, animations culturelles et culinaires. Plus d’infos sur www.si-schengen.lu.

Vendredi 21 octobre et samedi 22 octobre 2022 : Première édition du festival Mosel Licht und Flammen (Moselle, lumière et flammes) qui prévoit deux jours de fêtes, de spectacles, de lumières et de musique à bord de sept bateaux de croisière ou sur la terre ferme sur fond de paysage viticole le long de la Moselle luxembourgeoise. Plus d’infos sur www.mosellichtundflammen.lu.

Vendredi 2 décembre et samedi 3 décembre 2022 : Seconde édition de Wine Lights Enjoy entre Wormeldange et Ahn. Le vignoble s’habille de couleurs et de jeux de lumières. Stands de vignerons et de producteurs du terroir. Randonnée nocturne avec dégustation dans le vignoble éclairé. Plus d’infos sur www.visitmoselle.lu.

Booking.com

Rédigé par Véronique ODRIAN

Ancienne co-animatrice de l’émission « Pays de si de la » sur France 3 Lorraine-Champagne-Ardenne, ancienne Directrice de la Maison du Luxembourg, Rédactrice en chef du supplément de presse bilingue transfrontalier « Moselle sans frontières / Mosel ohne Grenzen » et Présidente fondatrice de l’association luxembourgeoise « Moselle sans frontières.asbl » pour le Groupe BLE Lorraine.

Répondre

Quitter la version mobile