Menu
in

Du blason de René II de Lorraine

René II de Lorraine

Le Duc de Lorraine René II à la tête de ses troupes suisses devant la ville de Saint-Dié ("Liber Nanceidos", Pierre de Blarru, 1519).

Conservé aux Archives Départementales de la Moselle, le blason ci-dessous figure dans un armorial des Ducs de Lorraine. Celui-ci nous montre les armes de René II et de son épouse, la Duchesse Philippe de Gueldre, les écus de dames étant traditionnellement en forme de losange.

Le blason du Duc de Lorraine René II (Crédits photo : Kévin GOEURIOT pour le Groupe BLE Lorraine)

Intéressons-nous au blason du duc, le fameux René de Vaudémont, celui qui parvint à vaincre le Téméraire, à Nancy, au soir du 5 janvier 1477. Il nous montre, en chef de l’écu (en haut, si l’on préfère), les quatre royaumes revendiqués par la Maison souveraine de Lorraine. A savoir, de gauche à droite : Hongrie, Sicile, Jérusalem et Aragon. En pointe (en bas de l’écu), on trouve les duchés revendiqués par la même famille : Anjou et Bar. L’écu de Lorraine ancien, d’or à la bande de gueules chargée de trois alérions d’argent, figure quant à lui en abîme, au centre du blason.

Antoine, le fils et successeur de René II et de Philippe de Gueldre, brisera encore un peu plus les armes de son père en leur ajoutant les deux lions de Gueldre et de Juliers qui figurent sur le blason de sa mère. Ainsi naitront les grandes armes de Lorraine, celles que l’on trouve sur le grand vitrail de la chapelle des Cordeliers et que l’on retrouve encore en chef du blason de Nancy.

Rédigé par Kévin GOEURIOT

Historien de la Lorraine, écrivain et professeur d’histoire-géographie pour le Groupe BLE Lorraine.

Répondre

Quitter la version mobile