Menu
in , ,

Arnoul Saint Patron des brasseurs de Lorraine

bière

Aujourd’hui, c’est la Saint Arnoul. Et alors, me direz-vous ? Pourquoi en parler ? Tout simplement parce qu’avec notre grand Saint Nicolas, Arnoul est peut-être bien le plus lorrain de tous nos saints.

D’après la tradition, il aurait vu le jour aux alentours de l’an 582, à Lay-Saint-Christophe, joli petit village situé à un jet de pierre de Nancy. En 613, il monte sur le trône de Saint Clément et succède ainsi à Pappole en devenant le 29ème Evêque de Metz. On raconte cependant qu’un jour, dégoûté de la charge épiscopale, il aurait lancé son anneau dans la Moselle en se promettant de ne reprendre ses responsabilités que le jour où il retrouverait cet anneau. Ce qui arriva en effet, par un jour de printemps où le pieux Arnoul eut la surprise de découvrir, dans le ventre d’un brochet qu’on venait de lui servir, l’anneau d’or duquel il s’était débarrassé quelques semaines plus tôt et qui serait toujours, d’après la tradition, conservé dans le trésor de la cathédrale de Metz.

Site archéologique du Saint-Mont près de Remiremont dans les Vosges (Crédits photo : Grandmou)

Dans les dernières années de sa vie, Arnoul se retire au Saint-Mont, près de Remiremont, où il mène une vie érémitique. Il rend son âme à Dieu vers l’an 640. Toujours d’après la tradition, il aurait fait jaillir, sur le chemin qui rapatriait son corps vers Metz, une abondante source de bière. Ultime miracle qui fera d’Arnoul le saint patron des brasseurs lorrains.

Arnoul, le leude d’Austrasie né dans l’actuel 54, devenu Evêque de Metz avant de finir sa vie dans les Vosges. Un beau symbole ! Un saint, bien de chez nous en sommes. Et auquel je vais rendre hommage en allant justement déguster une bière … de Lorraine !

Rédigé par Kévin GOEURIOT

Historien de la Lorraine, écrivain et professeur d’histoire-géographie pour le Groupe BLE Lorraine.

Répondre

Quitter la version mobile