Menu
in

Vers un duel Viry Zeghmouli aux élections départementales dans le Canton de Golbey ?

Camille Zeghmouli

L'équipe constituée autour de Camille Zeghmouli et de Corine André, au centre, pour le Canton de Golbey (Crédits photo : André-Zeghmouli)

Quatre listes se présentent sur la ligne de départ aux élections départementales 2021 dans le Canton de Golbey, dans les Vosges. Les conseillers sortants Dominique Momon et Raphaëla Canteri ne rempilant pas pour un nouveau mandat, les électeurs auront donc le choix entre une équipe d’élus locaux emmenée par Camille Zeghmouli, Maire-adjoint de Golbey, et Corine André, Conseillère municipale à Thaon-les-Vosges, un binôme de la France Insoumise, un autre du Rassemblement National, et enfin un duo plus surprenant porté par Stéphane Viry. La candidature de ce dernier, député estampillé Les Républicains, en a d’ailleurs laissé incrédule plus d’un dans le microcosme politique local, tant la démarche n’apparaît pas naturelle et logique.

Les affiches électorales des candidats (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

Désigné favori par rapport à son mandat national, le candidat Viry, qui s’est cette fois-ci associé à une élue de Capavenir, reprend dans les grandes lignes les thèmes traditionnels de la droite spinalienne. De son côté, Camille Zeghmouli affirme « vouloir construire le national à partir du local, et non pas l’inverse », et surtout « ne pas se présenter pour assouvir une ambition personnelle, mais au contraire avec humilité et sincérité au service du canton, du département et de ses habitants ». En plus de Corine André, par ailleurs membre de l’ensemble musical des anciens du 18ème Régiment de Transmission d’Epinal, il a pour cela construit une équipe cohérente également composée de Véronique Bussy, Conseillère municipale à Chavelot, et de Didier Mathis, Conseiller municipal à Uxegney. Représentative de l’équilibre rural-urbain du canton, la formation emmenée par Camille Zeghmouli se veut également l’héritière du sortant Dominique Momon par l’intermédiaire de Corine André qui est était sa colistière aux dernières élections municipales à Thaon-les-Vosges. Si le Rassemblement National et la France Insoumise entendent jouer les trouble-fête lors de cette élection, le Maire-adjoint de Golbey, bien ancré dans son territoire et dans le tissu associatif local, pourrait donc réaliser l’exploit en ralliant à sa cause les suffrages du centre gauche au centre droit.

Rédigé par Rédaction BLE Lorraine

La Rédaction du Groupe BLE Lorraine, premier média et think tank indépendant de Lorraine.

Répondre

Exit mobile version