Menu
in

Un nouveau nichoir pour les faucons pèlerins à Metz

faucon

Un nichoir flambant neuf a dernièrement été installé tout au haut sur le clocher de l’église de l’Immaculée Conception de Queuleu, à Metz. Conçu par la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) en mélèze et avec de la pelouse synthétique, il doit contribuer à la naissance de nouveaux faucons.

A l’image de nombreux autres oiseaux et rapaces dont les effectifs ont chuté de 30 % depuis 2000, le faucon pèlerin est une espèce rare et menacée. Il n’y aurait ainsi pas plus de dix couples en Moselle, dont deux dans les environs de Metz. Le premier niche sur la cheminée de l’ancienne centrale EDF de La Maxe. Le second a été observé ces dernières années à différents endroits de la ville : sur la Tour du Chapitre à la Cathédrale Saint-Etienne, sur la tour du Temple de Garnison, sur le fronton de l’église Saint-Joseph de Montigny-lès-Metz ou encore au sommet du clocher de l’église de l’Immaculée Conception dans le quartier de Queuleu, où il avait été signalé dès 2012. C’est là qu’un premier nichoir en aggloméré avait été posé par les bénévoles de la LPO. Mais les faucons se sentaient à l’étroit. Un nouveau les attend désormais pour favoriser leur reproduction, sachant que le faucon pèlerin a une couvée de trois à quatre œufs par an. Ces rapaces contribuent également à la biodiversité urbaine et à la régulation des pigeons. Un faucon pèlerin dévore en effet au minimum trois pigeons par jour et encore plus au printemps !

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Répondre

Exit mobile version