Menu
in ,

Portraits des Ducs de Lorraine

portraits Ducs de Lorraine

Portraits des Ducs de Lorraine dans "Austrasiae reges et duces epigrammatis"

C’est sans doute l’un des fleurons de la bibliographie lorraine ! Imprimé à Cologne en 1591, cet exemplaire des Austrasiae reges et duces epigrammatis (littéralement Epigrammes sur les rois et ducs d’Austrasie) est l’œuvre conjointe de Nicolas Clément et de Pierre Woeiriot de Bouzey. Le premier est l’auteur du texte latin. Le second, graveur renommé, a réalisé les illustrations, et notamment les 63 médaillons circulaires présentant les portraits de chacun des Ducs de Lorraine présentés dans l’ouvrage.

Les premiers ducs se confondent avec les rois d’Austrasie et les princes carolingiens en prenant parfois quelques libertés avec la généalogie. Leurs portraits sont souvent fantaisistes. Mais une fois arrivé à la dynastie d’Anjou, on remarque des portraits vraisemblables, qui coïncident avec les autres portraits que nous possédons des différents Ducs de Lorraine. Manifestement, Pierre Woieriot a cherché à se documenter. A faire un travail réaliste. A rendre hommage, en somme, à cette puissante famille ducale, laquelle lui avait d’ailleurs permis de recouvrer son fief de Damblain, dans les Vosges, duquel il hérite en 1571.

On ne dira jamais assez le lien étroit qui unit la Lorraine à la tradition iconographique. Des enlumineurs messins du Moyen-âge aux dessins de Jean Morette, en passant par les gravures de Woeiriot et de Callot, les images d’Epinal et les tableaux de Friant et de La Tour, la Lorraine a toujours été riche d’artistes qui ont su, par leur art, immortaliser l’âme même de notre petit pays !

Rédigé par Kévin GOEURIOT

Historien de la Lorraine, écrivain et professeur d’histoire-géographie pour le Groupe BLE Lorraine.

Répondre

Quitter la version mobile