Menu
in

Disparition de l’Etang de Belbriette dans les Vosges

Belbriette

L'Etang de Belbriette avant sa disparition (Crédits photo : Stephane Marie)

Considéré comme l’un des plus beaux sites de randonnées des Hautes-Vosges, l’Etang de Belbriette, situé sur le ban communal de Xonrupt-Longemer, au cœur de la Forêt domaniale de Gérardmer, est en train de disparaître. La vidange de la pièce d’eau, créée il y a plus d’un siècle pour alimenter un haut-fer en contrebas de la vallée, a en effet commencé. L’ancien étang sera ensuite végétalisé et le ruisseau retrouvera son lit initial pour assurer la continuité écologique de cette zone classée Natura 2000.

Telle est la décision de l’Office National des Forêt (ONF), gestionnaire du site et contraint de le remettre en conformité. Fragilisé depuis quelques années et présentant de nombreuses fuites malgré des travaux de consolidation réalisés en 1982, le barrage sur le ruisseau sera quant à lui détruit d’ici l’été 2022. Entre temps, une fois la vidange de l’étang achevée, la boue séchera pendant un an, avant que la végétalisation du site et la création de deux miroirs d’eau ne soient effectuées pour préserver l’aspect paysager. L’endroit retrouvera alors sa configuration d’avant 1955, date à laquelle il avait été aménagé pour la pisciculture.

En attendant, l’accès au chantier est strictement interdit en raison du risque d’enlisement dans le profond lit de sédiments. La route forestière qui mène à la tourbière de Belbriette est également fermée.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Répondre

Exit mobile version