Menu
in , ,

La statue du Général De Gaulle inaugurée devant la Gare de Metz

statue De Gaulle

La statue du Général De Gaulle à Metz (Crédits photo : Ville de Metz)

La statue monumentale en bronze du Général de Gaulle a dernièrement été inaugurée sur la place éponyme à Metz, devant la plus belle gare de France.

Œuvre de la sculptrice française Elisabeth Cibot, diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris et Médaille d’or de la Société Nationale des Beaux-arts, la statue, qui mesure 3,5 mètres de haut et pèse 600 kilogrammes, a été positionnée dans l’axe de la Rue Gambetta pour être visible de loin. Elle fait presque écho à une autre statue, celle de Jean Moulin, qui se trouve à l’intérieure du hall principal de la gare. C’est l’ancien maire de Metz, Raymond Mondon, qui avait émis le premier en 1970 le vœu de voir une statue du Général De Gaulle installée devant la Gare de Metz. Il faut dire que Charles De Gaulle est lié à l’histoire contemporaine de la ville. Il était en effet colonel lorsqu’il fut affecté en 1937 au 507ème Régiment de Chars de Combat au Quartier Lizé de Montigny-lès-Metz. En novembre 1944, il retournait à Metz accompagné de Winston Churchill.

Evaluée à 140 000 euros, la statue du Général De Gaulle de Metz est en réalité la sœur jumelle de celle installée en 2007 à Drancy, en région parisienne. Elle a d’ailleurs été coulée dans le même moule. Le second exemplaire messin a été offert par la société Eska-Derichebourg via une opération de mécénat. Le groupe, qui est spécialisé dans le recyclage, le traitement des eaux, la collecte des déchets ou encore la gestion de casses et de déchetteries, avait déjà acquis pour 77 800 euros en juillet 2020 la statue du Général De Gaulle d’Amnéville-les-Thermes pour en faire don à la Ville de Metz. Installée depuis 1995 dans un square de la cité thermale, l’œuvre en bronze patiné de l’artiste lorrain Claude Goutin, Prix de Rome 1956, appartenait à l’association qui avait la charge de l’Office de Tourisme. Elle avait été mise aux enchères dans le cadre de la liquidation judiciaire de la structure. Mais face à la querelle politique entre les maires de Metz et d’Amnéville, Derichebourg avait finalement décidé d’en faire don à Amnéville grâce à une convention de mécénat culturel et d’en offrir une autre à Metz. Rappelons enfin que la statue réalisée par Claude Goutin avait initialement été commandée par un cercle de Messins. Mais, faute de moyens financiers, ce fut finalement l’emblématique Maire d’Amnéville, Jean Kiffer , qui en fit l’acquisition.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Répondre

Exit mobile version