970×90

Restauration de la Tour Saint-Nicolas de Fleury

Restauration de la Tour Saint-Nicolas de Fleury
Crédits Photo : la Tour Saint-Nicolas de Fleury a de nouveau fière allure (Groupe BLE Lorraine)

La première tranche des travaux extérieurs de rénovation et de consolidation de la Tour Saint-Nicolas de Fleury, au Sud de Metz, s’est dernièrement achevée. Celle-ci visait à refaire la toiture, conforter la charpente, remplacer toutes les tuiles et les ardoises, ainsi qu’à refaire les façades et les ferronneries. Le chantier a représenté un investissement de 99 843 euros TTC, indispensable pour préserver le patrimoine architectural du village.

Le résultat est à la hauteur des attentes des bénévoles organisés en une association baptisés les Compagnons de la Tour Saint-Nicolas. Ceux-ci ont en effet œuvré tous les samedis matins pour nettoyer et consolider cet édifice qui menaçait ruine. Le bâtiment avait en effet bien failli disparaître pour laisser place à de l’immobilier. Mais c’était sans compter sur leur opiniâtreté et sur celle du maire qui souhaite y voir accueillir un gîte rural. L’édifice a donc finalement été intégré au Domaine de la Tour qui comprend notamment quatorze maisons jumelées et deux petits collectifs à deux étages abritant 36 logements. Les volumes de l’ensemble immobilier respectent les dimensions des anciens corps de ferme détruits.

Une tourelle est adossée à la porte cochère, ce qui donne tout son cachet à cet édifice rural lorrain (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

Rappelons que la Tour Saint-Nicolas est le dernier vestige de la ferme du même nom qui appartenait alors à l’Hôpital Saint-Nicolas-du-Neufbourg à Metz. Construite en 1580, cette porte fortifiée dotée d’une tourelle a la particularité de présenter sur ses façades des stèles funéraires gallo-romaines qui ont servi à son édification. On peut également apercevoir sur sa façade principale une niche qui abritait sans doute autrefois une Vierge à l’enfant. Le bâtiment comporte deux pièces de 45 mètres carrés au premier et au second étage. On y accède par un escalier en colimaçon.

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !
Annonce pop-up