970×90

Inauguration de l’Arbre de la Paix de Valmunster

Inauguration de l’Arbre de la Paix de Valmunster
Crédits Photo : l'Arbre de la Paix et de l'Amitié entre les peuples de Valmunster (Jean-Marie MATHE pour le Groupe BLE Lorraine)

Sensibiliser à l’importance de vivre dans un monde de paix. Voila l’idée ambitieuse représentée par un  arbre à l’initiative du maire de Valmunster et inauguré le 5 octobre dernier.

Un Arbre de la Paix et de l’Amitié entre les peuples a été inauguré la semaine dernière à Valmunster, à dix kilomètres de Boulay-Moselle. A l’origine du projet, Denis Butterbach, maire depuis 2014, qui a réveillé et dynamisé ce bourg d’une centaine d’habitants. Il a notamment imaginé un « Memorial Day » à la française en inaugurant, le 11 novembre 2014, un « panneau de la paix » et une plaque commémorative faisant office de monument aux morts.

Une œuvre collective

D’après un dessin de Johu Thiam, artiste plasticien, cette œuvre collective et ambitieuse de trois mètres de haut et deux mètres de large est une création hautement symbolique. Elle a mobilisé tout le village mais aussi des entreprises, à savoir Flashmetal et ERM, des élèves, des professeurs, une école, l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Metz (ENIM) et des élus. Implanté Place de l’Abbé Weyland, curé de Valmunster durant un quart de siècle et auteur d’une monographie sur son église du Xème siècle, cet arbre métallique est déplaçable : l’association de la Maison de Robert Schumann, la Ville de Creutzwald et des élus sarrois en ont déjà fait la demande.

26 813 jours

C’est, au jour de l’inauguration, le 5 octobre, le nombre de jours de paix depuis le 8 mai 1945. L’enjeu de cet arbre ? Compter les jours de paix entre les peuples européens. Il matérialise l’engagement pour la paix en Europe. Tout dans cet arbre symbolise l’Europe : ses racines représentent nos origines différentes, le tronc, nos convergences et les branches développent nos énergies identitaires. Ce projet original est aussi un symbole d’amitié : sur le tronc, une empreinte de main, sur laquelle le visiteur peut poser la sienne en signe d’amitié, comptabilise le nombre de personnes ayant témoigné de leur adhésion aux valeurs de l’Europe. Compter les jours de paix permet à chacun de se rappeler la chance que nous avons de vivre sereinement et en harmonie en Europe. L’Arbre de la Paix et de l’Amitié est une valeur d’exemplarité.

Jean-Marie MATHE, passionné de médias et correspondant local en Pays Boulageois, pour le Groupe BLE Lorraine.

Post source :

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !
Annonce pop-up