970×90

Des Indiens en Lorraine lors de la Première Guerre mondiale

Des Indiens en Lorraine lors de la Première Guerre mondiale
Crédits Photo : soldats non combattants appartenant à l'Indian Labour Corps

Véritable pan méconnu de la Première Guerre mondiale, 7 000 soldats indiens non combattants sont arrivés en Lorraine à la fin de l’année 1917 pour construire des aérodromes pour que les bombardiers britanniques puissent attaquer l’Allemagne. L’Inde faisait alors en effet partie de l’Empire britannique.

Totalement oubliés de l’histoire, ces modestes travailleurs militaires appartenaient à l’Indian Labour Corps. Cette unité spéciale a construit cinq aérodromes en Lorraine à Azelot, Autreville, Bethoncourt, Roville-aux-Chênes et Xaffévillers. Un siècle plus tard, seul celui d’Azelot a subsisté. Outre cette infrastructure, il reste par ailleurs encore quelques traces du passage de ses soldats indiens non combattants dans la région puisque 76 d’entre eux ont été inhumés en Lorraine. Il est ainsi possible d’observer des tombes indiennes avec des inscriptions en hindi au Cimetière du Sud à Nancy, à Azelot, à Jarville-la-Malgrange, mais aussi dans les Vosges à Essegney, Mandres-sur-Vair et Martigny-les-Bains.

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !
Annonce pop-up