970×90

Des trésors à portée de la main dans les Vosges

Des trésors à portée de la main dans les Vosges
Crédits Photo : paysage bucolique au Valtin (Cham)

Notre Lorraine possède des trésors humains, historiques, architecturaux, culturels et naturels. Ces joyaux se trouvent à côté de chez nous, à une petite encablure, à quelques kilomètres. Ils méritent votre visite. Exemples dans les Vosges au Valtin et à Plainfaing, où la nature laisse admirer toute sa splendeur et ce, en toute saison.

Le Valtin est la première localité traversée par la Meurthe, dont la haute vallée nommée la Combe, c’est-à-dire en Vosgien la chaume, est encaissée entre le Massif du Gris Talet et de la ligne de crête vosgienne, en particulier entre les hauteurs septentrionales de la Schlucht et du Tanet. La source de la rivière Meurthe est située à 1 160 mètres d’altitude, à mi-distance entre Le Collet et le Montabey, ancienne chaume surmontant le Col de la Schlucht.

Le village de Plainfaing est quant à lui bâti en fond de vallée, à la confluence de la Meurthe et d’un ruisseau issu d’un vallon adjacent. Selon les géologues, qui décrivaient dans les années 1960 le territoire communal, les parties du village situées sur les bords des cours d’eau sont situées sur des formations glaciaires de type glacio-lacustres, morainiques, fluvio-glaciaires, ainsi que sur des alluvions à blocs datant de la glaciation de Würm. Le fond des parties amont des vallées situées à l’Est et au Sud est composé de sédiments glaciaires formés de blocs, de galets et de sables, plus ou moins altérés, datant de la glaciation de Riss.

Sur les pentes rocheuses, dans les forêts et dans les près, au prix de promenades discrètes, il n’est pas rare d’y croiser des chamois, des cerfs, des biches et des chevreuils. Il faut être encore plus discret et un brin acquis à la technique de l’affût pour espérer y voir ou y entendre le grand tétras, voire le lynx.

En tant que correspondant local, je veux vous donner l’eau à la bouche et vous faire découvrir ces endroits merveilleux situés à vingt kilomètres de Saint-Dié-des-Vosges et à moins de dix minutes de Gérardmer. Je ne possède hélas pas le talent d’écrivain pour vous décrire ces paysages magiques et sauvages, alors regardez, admirez, profitez.

Max DEODAT, passionné de médias et correspondant local en Dédodatie, pour le Groupe BLE Lorraine

max.deodat@blelorraine.fr

06 88 40 11 79

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !
Annonce pop-up