970×90

Nouveaux requins et nouveau bassin à l’Aquarium d’Amnéville

Nouveaux requins et nouveau bassin à l’Aquarium d’Amnéville
Crédits Photo : les requins à pointe noir ont découvert leur nouvel environnement (Aquarium d'Amnéville)

L’Aquarium d’Amnéville-les-Thermes a dernièrement accueilli de nouveaux pensionnaires. Trois requins à pointe noire, deux raies aigle, un mérou géant tacheté et une dizaines de labroides nettoyeurs ont en effet intégré le plus grand bassin du centre qui a été pour l’occasion complètement réaménagé.

Acheminés depuis les Pays-Bas à bord d’un camion spécial renfermant un bassin d’eau de mer agité, les nouveaux venus ont depuis fait connaissance avec les anciens pensionnaires du bassin de 210 000 litres, à savoir trois carangues, un baliste, trois poissons chauve-souris, trois poissons chirurgiens et un gaterin. L’Aquarium d’Amnéville a d’ailleurs investi 20 000 euros, dont 10 212 euros ont été recueillis grâce à financement participatif, avec notamment le soutien et l’apport du Président du Groupe BLE Lorraine, pour refaire la peinture, la mise en scène, les lumières et les coraux du grand bassin. Désormais, l’épave d’un galion espagnol fait figure de décor principal avec à sa proue une sirène sculptée en bois.

Si les trois requins à pointe noire, âgés d’un an environ, ne mesurent pour l’heure que 90 centimètres, ils atteindront deux mètres quand ils seront adultes. Ils nagent déjà très vite. Ils ont ainsi remplacés les requins nourrices qui évoluaient dans le bassin avant eux. Les raies aigle, qui ne font quant à elles que cinquante centimètres de diamètre actuellement, doubleront leur taille d’ici quelques temps. De son côté, le mérou approchera les deux mètres à l’âge adulte.

A noter enfin que si tout se passe bien, un requin zèbre devrait également débarquer à l’Aquarium d’Amnéville d’ici la fin de l’été 2018.

Articles connexes

1 Commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    L’aquarium d’Amnéville fait le plein de nouveautés en 2018. Après le nouveau bassin des requins il y a quelques mois, il présente depuis juillet dans sa serre une dizaine de nouveaux poissons originaires d’Asie, comme par exemple des barbus de Sumatra ou encore des poissons-paradis. L’espace a été redoré avec des petites statues de bouddha et des lampions pour créer une atmosphère douce et apaisante. Plusieurs parcours sensoriels ont également été aménagés. Un sentier pieds nus a ainsi été ouvert à l’extérieur du site après le jardin japonais, où il est désormais possible de toucher des tortues d’eau. Très agréable et ombragé, celui-ci traverse un petit cours d’eau et est équipé de brumisateurs et de bancs. Un parcours senteur, un parcours sonore et un parcours tactile ont aussi été créés. Le premier permet de découvrir des plantes, des parfums et des épices dissimulés dans les bambous. Le second apprend à reconnaître les sons des animaux marins, tandis que le troisième, composé de boîtes en bois, offre la possibilité de toucher des poissons, des hippocampes, des méduses et des pieuvres reproduits en plastique grâce à des imprimantes 3D.

    A noter enfin que l’espace dédié aux espèces d’Amérique du Sud et centrale sera entièrement revu l’hiver prochain. De quoi apporter encore des nouveautés !

    Reply

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !
Annonce pop-up