970×90

De la culture des endives à La Maxe

De la culture des endives à La Maxe
Crédits Photo : des endives de Lorraine à La Maxe, près de Metz (David Monniaux)

Les Jardins Vitrés disposent depuis quelques semaines d’une nouvelle endiverie de 1 200 mètres carrés située à La Maxe, en bordure de la Moselle, dans le prolongement des serres existantes. Avant l’aménagement de cette structure, la famille Malassé cultivait depuis des décennies ses endives au cœur de cette charmante commune du Nord messin. Les exploitants avaient à l’époque en effet décidé d’importer des endives des Pays-Bas, afin de diversifier leur production maraîchère. Mais ils avaient besoin d’un nouvel espace pour répondre aux demandes de la distribution locale, améliorer les conditions de travail de leurs salariés, assurer la stabilité financière de l’exploitation et pérenniser les emplois.

La nouvelle endiverie, qui a représenté un investissement de 500 000 euros hors subventions, possède un hall de conservation des racines à 0°C, une salle de forçage chauffée à 19°C où les perles nacrées peuvent mûrir en 21 jours, une salle de cassage pour retirer les racines de ces dernières, ainsi qu’un espace de conditionnement. Tout est fait pour respecter le cycle de croissance des endives qui poussent hors sol et dans l’obscurité. Outre la construction de l’endiverie, les propriétaires lorrains ont également aménagé un local pour abriter le personnel lors des pauses déjeuner.

Entreprise familiale créée en 1750, les Jardins Vitrés comptent aujourd’hui 30 000 mètres carrés de serres en verre, 5 000 mètres carrés d’abris froids et près de 80 000 mètres carrés de terres maraîchères, où sont chaque année produites environ 1 500 tonnes de fruits et de légumes. La culture respecte les principes de l’agriculture raisonnée et se fait par pollinisation naturelle. L’exploitation emploie vingt salariés permanents, auxquels s’ajoutent trente saisonniers. 20 % de la production est directement écoulée sur place en vente directe.

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !