970×90

Starbucks entre en Gare de Metz

Starbucks entre en Gare de Metz

Après Michel Roth et son restaurant « Terroir de Lorraine », c’est au tour de Starbucks d’annoncer son arrivée en Gare de Metz au premier semestre 2018.

Cette implantation s’inscrit dans le cadre du réaménagement de la galerie commerciale de l’infrastructure initié par la filiale de la SNCF Gares et connexion, notamment dans le hall des départs. Il faut bien avouer qu’il y a un potentiel pour le moment inexploité avec seulement la présence d’une boutique 8 à huit, d’une exposition de tableaux et de quelques devantures fleuries. La direction régionale ferroviaire, située à Nancy, envisage d’ores et déjà d’agrandir la profondeur des cellules commerciales dans l’alignement des piliers.

Ce réaménagement avait été annoncé il y a quelques semaines par le déplacement de la sculpture de Jean Moulin, œuvre de Stefan Balkenhol, désormais installée dans le passage vers les quais. D’ici quelques mois, le Café Sélect laissera donc la place à un Starbucks qui a opté pour la plus belle gare de France en lieu et place de Muse. Il s’agira de la seconde implantation de l’enseigne en Lorraine après l’ouverture d’un établissement Rue Saint Georges à Nancy en juin 2017. Gares et connexion entend se baser sur cette nouvelle arrivée, dans la foulée de celle du chef étoilé lorrain Michel Roth et après celle de la FNAC fin 2015, pour transformer et dynamiser la Gare de Metz en « city booster », c’est-à-dire en lieu de vie attractif intégré au centre-ville et non plus en simple lieu de passage ferroviaire. En 2016, près de sept millions de voyageurs ont transité par la Gare de Metz. Clients ou accompagnateurs, il faut également savoir que 18 % des personnes qui y entrent ne prennent pas de train. C’est tout l’enjeu de ce vaste plan de modernisation de l’infrastructure.

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !