970×90

Inauguration du port de plaisance de Basse-Ham

Inauguration du port de plaisance de Basse-Ham

La base de loisirs nautiques de Basse-Ham a dernièrement été inaugurée. Ce nouveau port de plaisance marque un certain renouveau pour la commune qui a longtemps tourné le dos à la Moselle. Amorcé il y a déjà de nombreuses années, ce projet s’est concrétisé en trois étapes : dragage de l’étang amené à accueillir le port, ouverture du chenal et aménagement des berges et des infrastructures.

Le port dispose de 90 anneaux destinés à accueillir les propriétaires qui souhaitent amarrer leur bateau et les plaisanciers désireux de faire une halte. Il comprend également une capitainerie de 150 mètres carrés, un hangar atelier de 400 mètres carrés, un magasin d’accastillage de 150 mètres carrés, un embarcadère touristique, trois pontons avec passerelles d’accès dotés de 25 bornes d’alimentation électrique et d’eau douce, une cale de mise à l’eau, ainsi qu’une aire de carénage de 590 mètres carrés destinée à la réparation des bateaux. En plus du port de plaisance à proprement parlé, le site, qui s’entend sur trente hectares d’espaces naturels sur la rive droite de la Moselle, a été complété par un camping de près de 70 places qui vise une labellisation trois étoiles et d’une aire de stationnement pour camping-cars. L’ensemble de ces aménagements, au cachet architectural certain, a représenté un investissement de six millions d’euros.

L’idée est en effet de miser sur le tourisme fluvial et de créer de l’activité touristique autour des loisirs nautiques sur le modèle de ce qui existe par exemple déjà en bord de Moselle au Luxembourg et en Allemagne. Stand up paddle, voile, aviron, sports de glisse ou encore croisières devraient ainsi se développer.

A noter enfin que le projet d’ajouter une piscine à la base de loisirs de Basse-Ham a été relancé par la même occasion …

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !