970×90

Histoire des Fêtes de la Mirabelle à Metz

Histoire des Fêtes de la Mirabelle à Metz
Crédits Photo : mirabelles de Lorraine (Stanislas Perrin)

Elles sont devenues l’événement incontournable de la fin de l’été en Lorraine. Destinées à promouvoir le fruit emblématique de la Lorraine, les Fêtes de la Mirabelle ont pris, en moins de soixante-dix ans, une place de choix dans le calendrier lorrain. Et pour cause ! Créées aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale, dans un contexte économique et agricole encore difficile, elles visaient surtout, à l’origine, à faire la promotion du terroir et des producteurs lorrains, particulièrement malmenés après la crise du phylloxera.

La première édition des Fêtes de la Mirabelle s’est tenue le 17 août 1947, sur une initiative du maire de Metz Gabriel Hocquard et du député mosellan Raymond Mondon. A l’origine, la manifestation n’avait lieu que tous les deux ans. Mais dès 1953, elle devient annuelle. Réunissant producteurs et distillateurs de mirabelles, confiseurs et pâtissiers, les Fêtes de la mirabelle s’imposent vite comme une des principales attractions de l’été en Pays messin.

L’élection de la Reine de la Mirabelle, généralement retransmise sur les chaînes de télévision locales, est une véritable attraction liée aux mêmes fêtes. Chaque année, les Lorrains se plaisent à découvrir dans les pages de leur quotidien régional les jolis minois des candidates. Et chacun d’y aller de ses pronostics. Sans savoir que l’élection elle-même a déjà vu passer une paire de reines … Car c’est en 1949 que fut élue la première Reine de la Mirabelle ! Depuis, la petite prune dorée a eu la chance d’être représentée par plus de soixante ambassadrices. Parmi ces dernières, on citera Liliane Bertrand, la première brune élue Reine de la Mirabelle en 1959 ; Sidolina Mota, élue en 1986 et qui restera la première femme noire à avoir accéder au titre, ou encore la ravissante Camille Cheyère, élue Reine de la Mirabelle et Miss Lorraine 2008 et qui finit Première dauphine du concours Miss France 2009. A noter également que les annales de ce prestigieux concours ne sont pas que strass et paillettes dorées. En 1953, la Reine de la Mirabelle avait en effet défrayé la chronique en publiant des photographies qui la montrait … en bikini !

Se tenant traditionnellement autour du dernier dimanche d’août, les Fêtes de la Mirabelle sont exclusivement messines. Pourtant, la mirabelle n’est-elle pas un fruit lorrain, cultivé dans les quatre départements de notre belle région ? Pas moins de 80 % de la production mondiale de mirabelle provient de Lorraine ! Et n’en déplaise aux Messins, les mirabelles de Meurthe, des Côtes de Meuse et du Toulois ne sont pas moins savoureuses que celles qui mûrissent le long des rives de la Moselle. Jean Morette lui-même, l’éternel chantre de nos terroirs, la célébrait avec joie et délicatesse. Il notait en effet en 1991 dans La Lorraine de dans le temps :

« L’arbre lorrain par excellence est le mirabellier. Il est si bien adapté à notre climat et à notre terre qu’il a pris certains traits de notre race : modestie, indépendance et une grande générosité de cœur. Il n’est pourtant qu’un petit arbre. […] Certains étés, quand ça lui chante, ses branches ploient sous le poids de mille et mille fruits ronds comme des billes, jaunes comme de l’or et doux comme le miel. »

Ah, mirabelle ! Jamais on n’aura fini de louer ta saveur. Ni ta couleur, d’ailleurs. Car sous tes airs modestes de petite prune jaune paille, tu permets aux Lorrains d’affirmer, quand ils s’en vont à l’étranger, qu’ils viennent d’un pays où l’or pousse aux arbres !

Extrait de L’Année lorraine – Une petite histoire des fêtes, coutumes et traditions populaires en Lorraine, de Kévin GOEURIOT, paru aux Editions des Paraiges.

Kévin GOEURIOT, Historien de la Lorraine et professeur d’histoire-géographie, pour le Groupe BLE Lorraine.

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !
Annonce pop-up