970×90

400 postes supprimés chez Saint-Gobain PAM

400 postes supprimés chez Saint-Gobain PAM
Crédits Photo : les hauts-fourneaux continueront de tourner à Pont-à-Mousson (Google Street View)

Au cours d’un Comité Central d’Entreprise Extraordinaire organisé à Pont-à-Mousson, la direction de Saint-Gobain PAM a dernièrement annoncé la suppression de quatre cents postes de travail sans pour autant recourir à des licenciements ni à un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE). Deux cents postes seront ainsi supprimés dans les dix-huit prochains mois, deux cents autres d’ici fin 2020. Ces quatre cents postes correspondent à des départs à la retraite qui ne seront pas compensés. Il ne s’agit donc pas de suppressions d’emplois selon la direction.

Cette mesure vise à réduire les coûts de structure de l’entreprise et à augmenter ses gains de productivité en investissant notamment dans la digitalisation de l’usine et dans la robotisation de certains processus industriels. Saint-Gobain PAM subit en effet des pertes de plusieurs dizaines de millions d’euros dans son résultat d’exploitation depuis quelques années en raison de l’instabilité du contexte international et du changement structurel profond du paysage concurrentiel marqué par l’émergence de sociétés issues de pays émergents comme la Chine ou l’Inde.

Rappelons enfin que Saint-Gobain PAM emploie au total 2 200 personnes sur différents sites tels que Pont-à-Mousson, Blénod-lès-Pont-à-Mousson, Maidières, Toul, Foug ou encore Bayard en Haute-Marne.

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !
Annonce pop-up