970×90

Lorraine Airport fermé par manque de contrôleurs aériens !

Lorraine Airport fermé par manque de contrôleurs aériens !
Crédits Photo : Lorraine Airport a dû être fermé faute de contrôleurs aériens (Ketounette)

Un véritable scandale. Lorraine Airport a été contraint de fermer dimanche 9 avril, soit le premier week-end des vacances de printemps, car il n’y avait plus de contrôleurs aériens dans sa tour ! Tous les vols au départ ou à l’arrivée de l’aéroport lorrain ont été annulés. Le trafic n’a repris qu’à 20h30. Lamentable.

Lorraine Airport a atteint les limites de la nouvelle réduction d’effectifs décidée il y a peu à Paris par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). Trois autres postes de contrôleurs aériens ont ainsi été supprimés. Si bien que l’aéroport n’en compte désormais plus qu’onze. Cela faisait déjà depuis plusieurs mois que cette coupe était évoquée pour interrompre le trafic nocturne, alors même que des vols de nuits sont programmés cet été.

Le dimanche 9 avril, les contrôleurs aériens qui étaient prévus étaient tous en arrêt maladie. Par manque de personnel, leurs collègues ne pouvaient pas les remplacer car ils avaient déjà tous réalisé leur temps de travail de la semaine. L’activité aéroportuaire a donc été arrêtée et tous les vols réguliers et les charters ont été annulés.

Aussi inadmissible soit-elle, cette situation est inévitablement appelée à se reproduire au moindre problème. En effet, les effectifs des contrôleurs aériens de Lorraine Airport sont tellement tendus qu’ils ne laissent aucune marge de manœuvre. D’autant plus que la santé de ces hommes et de ces femmes fait l’objet d’une surveillance particulière en raison de la criticité de leurs rôles.

Cette réduction de personnels dictée par Paris constitue un très mauvais signal envoyé aux compagnies aériennes opérant à Lorraine Airport. Au lieu de décoller, la structure se voit au contraire couper les ailes.

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !