970×90

Législatives 2017 : Frédéric Thomas en lice pour le Parti Lorrain dans la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

Législatives 2017 : Frédéric Thomas en lice pour le Parti Lorrain dans la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle
Crédits Photo : Frédéric Thomas, à gauche, accompagné de son Président Thomas Riboulet, Place Duroc à Pont-à-Mousson (Groupe BLE Lorraine)

Le Parti Lorrain (PL) a dernièrement présenté à Pont-à-Mousson son futur candidat dans la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle (Frouard/Pompey, Pont-à-Mousson, Conflans-en-Jarnisy). Il s’agit de M. Frédéric Thomas, 42 ans, employé de commerce à Frouard. M. Thomas Riboulet, Président du Parti Lorrain et futur candidat dans la 2nde circonscription de la Moselle (Sud messin) étant également présent.

M. Thomas a détaillé ses motivations, ainsi que les mesures phares que le Parti Lorrain entend mettre en œuvre pour redévelopper le territoire et moraliser la vie politique française. Ayant travaillé trois ans à l’étranger dans le domaine du tourisme, il a un autre regard sur le monde et sur la France en particulier.

Renouveler la classe politique

« Aujourd’hui, les partis traditionnels ne se préoccupent plus que de leurs privilèges de manière indécente », selon Frédéric Thomas, qui souhaite qu’ « aucun candidat ne puisse se présenter si son casier judiciaire n’est pas vierge ». L’idée est également d’introduire une dose de proportionnelle, afin de garantir une meilleure représentation du choix des électeurs. Le futur candidat régionaliste veut en finir avec le clientélisme électoral. « C’est de cette manière que nous pourrons enfin renouveler la classe politique », affirme-t-il.

Revenir à une région Lorraine

M. Thomas entend par ailleurs défendre le « régionalisme autonome et engager une réforme digne de ce nom » en incluant les premiers concernés, à savoir les citoyens. « Une région qui prend ses propres décisions au plus proche de la population est bien plus efficace et transparente qu’un décisionnaire centralisé qui ne connaît souvent pas grand-chose à la réalité de nos territoires », ajoute Frédéric Thomas. L’idée du Parti Lorrain est en effet de revenir aux régions historiques en leur conférant une autonomie maximale.

Soutenir les PME et les TPE

« Les zones rurales, comme par exemple autour de Chambley et de Nomeny, ont toutes mon attention », poursuit Frédéric Thomas. « Je sais que nos agriculteurs souffrent et font face aux pires difficultés pour joindre les deux bouts. Ayant une expérience professionnelle diversifiée et entrepreneuriale, je comprends bien les problématiques des employeurs et des salariés, qu’elles soient humaines ou fiscales. Les petites et moyennes entreprises, qui regorgent de savoir-faire et qui constituent un formidable vivier d’emplois, sont pourtant délaissées par le pouvoir central qui ne jure que par les grandes entreprises du CAC 40. C’est la raison pour laquelle le Parti Lorrain compte aussi revaloriser l’apprentissage professionnel ».

A noter enfin que parmi les autres éléments du programme du Parti Lorrain présenté par Frédéric Thomas, on retrouve l’instauration du non-cumul des mandats, le développement des monnaies locales complémentaires pour stimuler l’économie et l’emploi dans les territoires, le soutien aux projets paysans en recensant notamment les terres abandonnées pour les proposer à des agriculteurs désireux de s’installer, la redynamisation des bassins industriels de Blénod-lès-Pont-à-Mousson (Saint-Gobain), Pompey et Pagny-sur-Moselle (Mersen) ou encore la remise des fondamentaux de la lecture, de l’écriture et du calcul au cœur de l’apprentissage scolaire. Ayant des enfants scolarisés, M. Thomas s’inquiète en effet de la dégradation des conditions d’enseignements (fermeture d’établissements, suppression de classes, classes surchargées, etc.).

Après sa participation aux élections régionales de décembre 2015 (liste créditée de 4,74 % des suffrages), le parti régionaliste entend ainsi s’inscrire durablement dans le paysage politique lorrain. C’est la raison pour laquelle il s’est associé avec le Mouvement 100 %, fédération qui rassemble une trentaine de partis citoyens, écologistes et régionalistes. En Lorraine, les différents candidats du Parti Lorrain seront donc soutenus par les forces écologiques et citoyennes pour proposer une réelle alternative démocratique.

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !