970×90

Casse sociale et économique en Lorraine chez La Halle aux chaussures

Casse sociale et économique en Lorraine chez La Halle aux chaussures
Crédits Photo : La Halle aux chaussures devrait fermer zone de Guise à Forbach (Google Street View)

De sources syndicales, neuf magasins La Halle aux Chaussures fermeraient leurs portes en Lorraine suite au plan social annoncé par le groupe Vivarte. Sur les 141 magasins concernés en France, notre région apparait ainsi durement touchée. Les Halles aux chaussures de Conflans-en-Jarnisy, Epinal, Forbach, Longwy, Mondelange, Nancy, Rupt-sur-Moselle, Sainte-Marguerite et Stenay seraient menacées. Les enseignes de Mont-Saint-Martin et de Sarreguemines seraient quant à elles épargnées. Plusieurs dizaines de postes seront supprimées en Lorraine sur un total de de près de 800 en France.

Parallèlement, Vivarte a annoncé la fusion de La Halle aux chaussures et de La Halle aux vêtements, ainsi que la vente des marques André et Naf Naf. Le groupe s’était déjà séparé l’année dernière de Pataugas, Kookaï et Chevignon. Il cherche également un repreneur pour l’usine historique de fabrication de chaussures André, située à Champigneulles, près de Nancy, à savoir la Compagnie vosgienne de la chaussure. Près de 150 emplois sont en jeu. Après avoir été vendue en 2005, l’usine de chaussures de Dombasle-sur-Meurthe avait quant à elle fermé définitivement à peine deux ans plus tard. Beaucoup craignent un sort identique.

Rappelons qu’en 2015, au moment de la restructuration de La Halle aux vêtements par Vivarte, plusieurs enseignes avaient déjà disparu, comme par exemple à Metz, à Forbach ou encore sur la zone de La Sente à Mondelange. Sur la zone de Guise à Forbach, il ne restera prochainement plus que deux magasins dans l’ensemble commercial construit en 2013 à la place de l’ancien But, à savoir Intersport et Optical Center.

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !